Navigation

Jeunes talents

Les talents de demain

Le Pour-cent culturel Migros accompagne la nouvelle génération d’artistes afin qu’ils trouvent plus facilement le chemin des salles de concerts, des labels musicaux et des maisons d'édition notamment.

Texte Pierre Wuthrich
Photos Fred Merz/Lundi13
gruppenbild

Les jeunes talents en vidéo

Vidéo: Jana Figliuolo

Casanora

La sound artiste Nora Ringgenberg
La sound artiste Nora Ringgenberg

Nora Ringgenberg alias Casanora, 27 ans, lauréate du concours Demotape Clinic dans la catégorie Electronic (lire encadré)
Ma profession: sound artist
Mon idole: «Alison Mosshart, la chanteuse et guitariste du groupe de rock The Kills. J’aime tout chez elle.»
Ma source d’énergie: «Dans la mer aux Abruzzes, c’est là d’où je viens.»
Mon inspiration, je la trouve…: «À Londres, qui est un monde en soi.» 
Mon rêve: «Faire le tour du monde grâce à ma musique et mon art.»
Mon avis sur le Pour-cent culturel Migros: «Je trouve génial que le Pour-cent culturel existe et qu’il soutienne également des formes d’art comme la mienne qui sont plutôt des niches.»
L’avis du Pour-cent culturel Migros sur Casanora:  «Casanora parvient à créer de nouvelles dimensions pour chaque morceau. Dès le début de sa carrière, elle a su développer sa propre identité musicale. Bravo.» (Philipp Schnyder, directeur du festival m4music organisé par le Pour-cent culturel Migros)

Viola Cadruvi

L’écrivaine Viola Cadruvi
L’écrivaine Viola Cadruvi

Viola Nesa Cadruvi, 28 ans, mentorée de la plateforme de mentorat et de coaching Double (lire encadré)
Ma profession: doctorante, enseignante et chroniqueuse
Mon idole: «Ma mère, ou alors peut-être Hermione dans ‹Harry Potter›. Sans elle, je ne serais pas allée plus loin que le tome 1.»
Ma source d’énergie: «Les alpages de la Surselva, dans les Grisons.»
Mon inspiration, je la trouve…: «Dans le quotidien.»
Mon rêve: «Écrire un livre en romanche grison que les romanchophones aimeraient lire, quel que soit leur idiome.»
Mon avis sur le Pour-cent culturel Migros: «Le projet de mentorat du Pour-cent culturel Migros m’oblige à avancer. Je dois travailler pour ne pas décevoir mon mentor. Pour moi, cela est idéal, car les délais fixés relèvent de la plus haute importance.»
L’avis du Pour-cent culturel Migros sur Viola Cadruvi: «Peu de livres sont publiés dans notre quatrième langue nationale. Je me réjouis donc non seulement de soutenir une jeune écrivaine si prometteuse, mais aussi de favoriser la publication d’un livre en romanche grison.» (Yeboaa Ofosu, responsable du programme Double)

Valentine Michaud

La saxophoniste Valentine Michaud
La saxophoniste Valentine Michaud

Valentine Michaud, 26 ans, lauréate à l’applaudimètre du concours Ouverture des Migros-Pour-cent-culturel-Classics (lire encadré) 
Ma profession: saxophoniste
Mon idole: «La chanteuse Beyoncé, la soprano et cheffe d’orchestre Barbara Hannigan ou encore la créatrice de monde Iris van Herpen. Ce sont des femmes qui mènent une carrière brillante, maîtrisent chacune plusieurs disciplines artistiques et bâtissent leur projet sur des collaborations transdisciplinaires. Toutes ont un sens du spectacle extraordinaire.»
Ma source d’énergie: «La maison familiale de Bourgneuf-en-Retz, en Loire-Atlantique (F).»
Mon inspiration, je la trouve…: «Dans les artistes avec qui je collabore et mon frère Emmanuel qui travaille dans les arts visuels, mais aussi la bande dessinée, la peinture et les illustrations. D’une manière générale, les images m’inspirent beaucoup. Je les associe ensuite aux sons.»
Mon rêve: «J’ai la chance incroyable de vivre mes rêves... donc je rêve que ça ne s’arrête jamais.»
Mon avis sur le Pour-cent culturel Migros: «Cela fait déjà plusieurs années que j’ai le privilège de collaborer avec le Pour-cent culturel Migros. Je suis extrêmement reconnaissante de leur soutien indéfectible, leur curiosité et leur écoute qui m’ont permis de réaliser de beaux projets et des pas importants dans mon début de carrière. Longue vie au Pour-cent culturel!»
L’avis du Pour-cent culturel Migros sur Valentine Michaud: «Pour beaucoup, le saxophone est intimement lié au jazz. Pourtant, il a aussi toute sa place dans le répertoire classique. Avec sa musicalité subtile et son jeu précis, Valentine Michaud ne m’a pas seulement séduit. Elle a aussi enthousiasmé le public des Migros-Pour-cent-culturel-Classics.» (Mischa Damev, intendant de la série de concerts des Migros-Pour-cent-culturel-Classics)

Giulia Dabalà

L’auteure-compositrice-interprète Giulia Dabalà
L’auteure-compositrice-interprète Giulia Dabalà

Giulia Dabalà, 22 ans, lauréate du concours Demotape Clinic dans la catégorie Pop et du prix principal «Demo of the Year» (lire encadré)
Ma profession: musicienne
Mon idole: «Sevdaliza, une chanteuse irano-hollandaise fascinante et hyper créative. La production de ses morceaux est incroyable.»
Ma source d’énergie: «La nature, le Creux-du-Van, les espaces ouverts, ou encore être immergée seule dans l’eau profonde.»
Mon inspiration, je la trouve…: «Pour les paroles de mes morceaux, je trouve de l’inspiration dans les choses que je vois, que je vis, que j’entends et qui me touchent. Pour la musique, j’écoute beaucoup de genres différents et de musique du monde entier pour ne pas me cantonner à un style spécifique. Nous sommes des éponges qui, sans même le vouloir, absorbons ce qui nous entoure. Je pense que les idées ne tombent pas du ciel et que l’on n’invente jamais rien de réellement nouveau. Le plus difficile ensuite est justement de prendre tout ça et d’en faire quelque chose de personnel et d’original.»
Mon rêve: «Je rêve que la culture soit mieux valorisée, car elle est fondamentale pour la société, et qu’il y ait un statut de musicien reconnu en tant que métier. Je rêve aussi de plus d’égalité (hommes femmes, de classe, etc.) et qu’on comprenne enfin qu’on dépend de la nature pour survivre.»
Mon avis sur le Pour-cent culturel Migros: «Je suis très reconnaissante envers le Pour-cent culturel Migros pour l’aide qu’il fournit aux artistes, car ce n’est pas facile de trouver du soutien financier en Suisse en tant que musicienne.»
L’avis du Pour-cent culturel Migros sur Giulia Dabalà: «La musique de Giulia Dabalà est puissante: les arrangements sont saisissants, la voix est captivante et les rythmes complexes ne lâchent jamais l’auditeur.» (Philipp Schnyder, directeur du festival de musique m4music)

Programmes à la carte

Le Pour-cent culturel Migros non seulement aide financièrement des artistes ou des institutions culturelles, mais il développe également des programmes de soutien dans lesquels des professionnels expérimentés conseillent et guident la nouvelle génération. Ces accompagnements peuvent prendre plusieurs formes, dont:

  • Double: il s’agit ici d’une plateforme de mentorat et de coaching lancée par le Pour-cent culturel Migros en 2015. D’abord réservé à la littérature, Double s’ouvre ce mois à d’autres disciplines comme la danse, le théâtre et les petites scènes. Chaque talent est encadré par un mentor qui le conseille artistiquement selon les buts fixés par la paire formée. De plus, chaque mentoré peut suivre des cours pour en savoir plus sur les aspects contractuels à prendre en compte ou les demandes de subventions.
    www.double-mentoring.ch
     
  • Ouverture: depuis la saison 2019/2020, la série de concerts des Migros-Pour-cent-culturel-Classics invite des musiciens prometteurs à se produire en première partie de grands orchestres. Ce faisant, les jeunes talents ont la possibilité de se produire dans les meilleures salles du pays. Ce n’est pas tout: le musicien qui est le plus applaudi peut l’année d’ensuite partir en tournée suisse avec l’une des prestigieuses formations engagées par les Migros-Pour-cent-culturel-Classics.
    www.migros-kulturprozent-classics.ch
     
  • Demotape Clinic: lancé il y a plus de vingt ans par m4music, le festival de musique pop du Pour-cent culturel Migros, ce concours destiné aux jeunes talents de la scène pop (qui englobe aussi la musique électro, le rock, et l’urban music) est devenu l’un des plus importants du pays. Chaque année, des centaines de musiciens envoient des démos à un jury composé de professionnels, qui commentent ensuite les meilleurs titres lors d’une finale. Les gagnants reçoivent un prix en espèces (offert par la Fondation SUISA) mais également de précieux conseils et une grande visibilité dans l’industrie musicale.
    www.m4music.ch

Plus d'articles