Navigation

Matières premières

Pourquoi les prix prennent-ils l’ascenseur?

Partout dans le monde, les prix des matières premières explosent. Grégory Décaillet, directeur Food et Achats à la Fédération des coopératives Migros (FCM), explique comment Migros réagit à cette situation et continue de se battre pour le meilleur rapport qualité-prix.

Texte Kian Ramezani
Hartweizen aus Kanada: die schlechte Ernte 2021 führt zu höheren Pasta-Preisen. (Bild: Getty Images/Robert Lowdown)

Culture de blé au Canada: les mauvaises récoltes de 2021 conduisent à une hausse du prix des pâtes (photo: Getty Images/Robert Lowdown).

Grégory Décaillet, quels produits Migros ont vu leur prix augmenter?

Actuellement, les produits de la boulangerie-pâtisserie, les pâtes, le café, les baies surgelées, les confitures et les conserves de fruits sont particulièrement concernés. Ce sera également le cas dans les semaines à venir. 

Quelles sont les raisons qui ont conduit à ces augmentations de prix?

La raison principale est la hausse des prix des matières premières. Les mauvaises conditions météorologiques en 2021 ont entraîné dans toute l’Europe des récoltes sensiblement plus faibles de céréales, de pommes de terre et de fruits. Dans le même temps, une période de sécheresse en Amérique du Nord a affecté la récolte de blé dur, la matière première la plus importante pour la production de pâtes. Les matériaux d’emballage en carton, papier et plastique sont également devenus plus chers. 

Migros ne peut-elle pas se tourner davantage vers des produits nationaux?

Avec un taux d’autosuffisance alimentaire de près de 60%, la Suisse touche ici à ses limites. De plus, l’agriculture suisse a aussi souffert des mauvaises récoltes et la situation dans notre pays n’est donc pas différente du reste du monde. 

Normalement, Migros baisse les prix. C’est terminé maintenant? 

Les augmentations de prix ne se produisent que lorsqu’elles sont absolument inévitables. Migros se bat toujours pour le meilleur rapport qualité-prix et continue de réduire les prix dans la mesure du possible. Par exemple, nous avons actuellement baissé le prix du Cottage Cheese M-Classic (115 g) de Fr. 1.30 à Fr. 1.–. 

Si les prix d’achat des matières premières baissent à nouveau, Migros baissera-t-elle aussi ses prix de vente? 

Dès que la situation dans le secteur des matières premières s’apaisera, Migros renégociera ses prix d’achat afin de répercuter les baisses de prix sur ses clients.

Plus d'articles