Navigation

Prêt hypothécaire

Comment financer l’achat d’un logement?

Qui veut acheter une maison, doit demander de l’argent à sa banque. Mais combien et comment? 

Texte Patric Brechbühl
Wer eine Wohnung kaufen will, braucht Geld von der Bank. Das geht einfacher als man denkt. (Bild. Getty Images)

Le rêve de devenir propriétaire est plus accessible que l’on croit (photo Getty Images).

Question: Ma femme et moi ­voulons acheter un appartement. Comment se déroule le financement et quelle est la meilleure façon de ­procéder?

Réponse: Je suppose que vous avez réuni les fonds propres nécessaires, soit au moins 20% de la valeur vénale de l’appartement. Dix pour cent de ces derniers doivent être des «fonds propres durs»: des avoirs d’épargne, des titres ou des fonds 3a. Vous ­pouvez retirer les 10% restants de votre caisse de pension par exemple. Pour ce faire, prenez contact suffisamment tôt avec votre institution de prévoyance.

Pour les 80% restants, vous concluez un prêt hypothécaire. Les montants au-delà d’un nantissement de 67% doivent être remboursés dans les quinze ans ou au plus tard lors du ­départ à la retraite. Les modèles hypothécaires les plus courants sont les prêts hypothécaires à taux fixe avec une durée convenue et un taux d’intérêt fixe, ainsi que le prêt hypothécaire SARON, qui repose sur un taux d’intérêt à court terme. 

Demandez des offres

Dans la plupart des banques, comme à la Banque Migros, vous pouvez obtenir des offres ou conclure des prêts hypothécaires directement en ligne. Pour ce faire, vous avez besoin de données telles que le prix d’achat, investissements compris, le montant des fonds propres, le montant du crédit souhaité et votre revenu annuel. La banque a besoin de ce dernier pour calculer la capacité de remboursement du crédit: les intérêts hypothécaires à long terme, les frais d’entretien et les frais annexes ainsi que l’amortissement ne doivent en principe pas dépasser un tiers du revenu net. 

Si le projet se concrétise, les données et documents suivants sont nécessaires pour la conclusion du prêt hypothécaire: photos et plans du ­logement, contrat de vente ou projet, certificat d’assurance immobilière, ­extrait du registre foncier, carte d’identité, extrait du registre des poursuites des cinq dernières années, déclaration d’impôts, certificat de salaire et derniers décomptes de salaire ainsi que, selon le cas, un certificat de caisse de pension et un aperçu des ­actifs 3a.

Conseils

Il est recommandé de ­demander un conseil personnel afin d’adapter le financement aux ­besoins individuels.

En savoir plus sur le calculateur de capacité ­financière de la Banque Migros et l’offre hypothécaire en ligne.

L’expert

Patric Brechbühl, conseiller clientèle à la Banque Migros et expert en prêts ­hypothécaires.

Plus d'articles