Navigation

Bio

Bio ou régional, qu'est-ce qui est mieux?

Tout le monde parle de bio, mais honnêtement, que savons-nous de l’agriculture biologique? Nous répondons ici aux questions les plus fréquentes, les plus importantes et les plus surprenantes sur le sujet.

Texte Kian Ramezani
(Bild: Getty Images)

(photo: Getty Images)

Une carotte bio a-t-elle meilleur goût qu’une carotte normale?

C’est une question de sensibilité personnelle. Une chose est sûre: les légumes bio peuvent pousser plus lentement et contiennent au final moins d’eau, ce qui se traduit par un goût plus intense. Les micro-organismes et les champignons qui sont mieux préservés dans le sol sans pesticides peuvent aussi avoir un effet positif. Le meilleur moyen de le savoir est de faire le test soi-même et de déguster à l’aveugle une carotte normale et une carotte bio.

Qu’est-ce qui est le mieux: le bio ou le régional?

Et vous, entre bio et régional, vous préférez quoi?

Le régional peut et doit être valorisé par le bio dans le meilleur des cas. Ainsi, outre l’économie régionale, la biodiversité et le bien-être des animaux en bénéficient également. En revanche, la régionalité seule n’a pas grande influence sur le bilan environnemental, car la part du transport est beaucoup moins importante que celle de la production.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’eau minérale bio? 

L’eau minérale n’est pas produite, c’est un produit d’origine non transformé à partir d’eau de source. En revanche, si des ingrédients sont ajoutés, par exemple des feuilles de thé, ils doivent être certifiés bio pour que le produit final puisse être appelé «thé froid bio».

Combien d’exploitations biologiques la Suisse compte-t-elle?

L’année dernière, 48 864 exploitations agricoles étaient enregistrées en Suisse. Parmi elles, 7500 travaillent selon les directives de Bio Suisse et 250 autres selon l’ordonnance fédérale sur l’agriculture biologique, qui est un peu moins stricte. La part de bio dans la surface agricole utilisée est de 17 % et la tendance est à la hausse.

Les produits Bio à Migros

Combien les Suisses dépensent-ils pour des produits bio?

Les dépenses pour les produits bio augmentent depuis un certain temps et s’élevaient dernièrement en Suisse à 459 francs par personne et par an, ce qui n’est le cas dans aucun autre pays européen. En termes de dépenses alimentaires totales, le Danemark avec 13 % et l’Autriche avec 11,3 % devancent encore la Suisse avec 10,8 %.

Comment un t-shirt peut-il être bio?  

Si la matière première, c’est-à-dire le coton, est cultivée selon les normes bio et si la transformation qui s’ensuit respecte également ces dernières. Les producteurs doivent par exemple renoncer aux pesticides de synthèse et aux engrais chimiques, et les transformateurs aux produits chimiques nocifs et aux colorants toxiques.

Peut-on produire des légumes bio hors sol?

Non, cela n’est pas autorisé. Les seules exceptions sont les champignons, les jeunes plantes et les herbes aromatiques en pot.

 

Plus d'articles