Navigation

Déductions

«Comment réduire mes impôts en fin d’année?»

Il existe plusieurs solutions pour réduire la somme à payer aux impôts.

Texte Daniel Discianni
auditor or financial inspector working on business sales report.

Optimiser sa situation fiscale permet de réaliser des économies toujours bienvenues (photo: Getty Images).

Question: «On m’a dit que je pouvais optimiser mes impôts pour 2022 maintenant que la fin de l’année approche. Quelles sont les possibilités?»

Réponse: «En effet, avant la fin de l’année, il existe quelques astuces pour optimiser sa situation fiscale. Voici un aperçu non exhaustif des options qui s’offrent à vous:

  • Prévoyance: verser dans le pilier 3a le montant maximal de 6883 francs avant la mi-décembre afin de pouvoir le déduire de vos impôts. Les versements à la caisse de pension peuvent également être déduits du revenu imposable. Vous pouvez les répartir sur plusieurs périodes fiscales en fonction de votre planification. La procédure à suivre pour les retraits en capital est aussi importante: si vous êtes proche de la retraite, vous devriez échelonner les éventuels retraits du pilier 3a, de la caisse de pension et du compte de libre passage et les répartir sur plusieurs périodes fiscales.
  • Dons et frais de santé: pour optimiser vos impôts à court terme, vous pouvez faire des dons à une organisation d’utilité publique ou financer une formation continue par anticipation. Les frais de santé qui ne sont pas pris en charge par la caisse maladie sont aussi déductibles. Condition: dans la plupart des cantons, ils doivent dépasser 5% du revenu net.
  • Logements en propriété: si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il est possible d’anticiper ou de reporter les frais d’entretien, selon la situation. De nombreux cantons laissent chaque année le choix, pour chaque bien immobilier, entre une déduction forfaitaire et les frais effectifs. La déduction pour sous-utilisation est également possible si vos enfants ont quitté le domicile ou si votre partenaire est décédé. Et les investissements à des fins d’économie d’énergie ne sont pas seulement intéressants en raison de la hausse des prix de l’énergie, ils peuvent également être déduits du revenu imposable dans la plupart des cantons en cas de plus-value.»

Conseil

Adressez-vous à votre conseiller bancaire pour connaître en détail les points à prendre en compte.

*Daniel Discianni, conseiller à la clientèle à la Banque Migros.

Plus d'articles