Navigation

Finance

«Dois-je investir dans l’or en ce moment?»

L’inflation et la baisse des cours des actions inquiètent de nombreux investisseurs. Faut-il pour autant miser maintenant sur l’or, valeur refuge en temps de crise? Notre experte* vous conseille.

Texte Angie Schweizer
Date
Wer Gold kaufen will, muss nicht zwingend echtes Gold kaufen. Heute gibt es dazu Alternativen auf Papier. (Bild: Getty Images)

Qui veut acheter de l’or ne doit pas nécessairement acheter de l’or physique. Aujourd'hui, il existe des alternatives sous forme de produits dérivés et de certificats (photo: Getty Images).

Question: L’inflation et les crises politiques me font m’inquiéter pour mon patrimoine. L’or est-il vraiment une valeur refuge pour les investissements, comme on le dit souvent?

Réponse: L’or a la réputation d’être une «monnaie de crise» pour deux raisons: d’une part, le prix de ce dernier augmente de manière fiable en temps de crise et, d’autre part, l’expérience montre que cet actif conserve son pouvoir d’achat à long terme. Certes, de grosses fluctuations peuvent se produire par moments, mais l’or a tendance à atteindre régulièrement de nouveaux sommets.

Même si, dans le contexte très inflationniste de cette année, l’or n’a pas tout à fait répondu aux grandes attentes placées en lui en tant que-valeur refuge, il a tout de même obtenu de bien meilleurs résultats que d’autres classes d’actifs comme les obligations ou les actions. Il convient donc à la préservation du capital. Si vous souhaitez protéger votre patrimoine contre l’inflation ou les crises politiques, vous devriez intégrer l’or dans votre portefeuille d’investissement. Nous recommandons une exposition de 3 à 5%.

Les placements en or ne constituent toutefois pas un investissement classique. Contrairement aux actions ou aux obligations, l’or ne rapporte pas de revenus en permanence. Pour réaliser un bénéfice, vous devez donc le vendre plus cher que vous ne l’avez acheté. Il est par conséquent recommandé d’adopter un horizon d’investissement à long terme. En outre, la conservation de l’or est soumise à des frais. Plusieurs risques sont à prendre en compte selon le type de placement.

En principe, vous pouvez choisir entre l’or physique (lingots et pièces) et l’or non physique, comme les produits dérivés et les certificats. Ces derniers ne font que reproduire le cours de l’or. Cela signifie que les investisseurs sont dépendants de la solvabilité de la personne émettrice. Si celle-ci devient insolvable ou fait faillite, les produits dérivés ou les certificats risquent d’expirer sans valeur. Ce risque n’existe pas lors de l’achat d’or physique ou de fonds en or.

Conseil: Les personnes intéressées par les fonds en or négociés en Bourse doivent veiller à ce que le fonds soit à 100% adossé à de l’or physique.

*Angie Schweizer, conseillère à la clientèle à la Banque Migros et experte en investissements.

Plus d'articles