Navigation

23.06.2022 - Communiqués de presse Après le bien-être animal et la compatibilité climatique, l’emballage: Migros étend le champ d’application de M-Check

Zurich - Plus il y a d’étoiles, plus c’est durable — ainsi fonctionne M-Check, le système d’évaluation de Migros. Jusqu’à présent, cet étiquetage se focalisait sur deux dimensions: le bien-être animal et la compatibilité climatique. Désormais, il évaluera également la durabilité de l’emballage des produits.

L’étiquette M-Check de développement durable donne une indication du niveau de durabilité de l’ensemble des produits de quelque 250 marques propres. Sur une échelle de 1 à 5 similaire à celle en vigueur dans l’hôtellerie, les produits sont contrôlés et évalués à l’aune de différents critères de développement durable. Facteur de transparence, M-Check offre à la clientèle Migros le moyen de faire des achats plus durables. Après le bien-être animal et la compatibilité climatique, M-Check s’intéresse désormais aussi aux emballages.

Pour établir le score environnemental d’un emballage dans le cadre de M-Check, on s’intéresse à deux critères: le ratio emballage/produit (matériau et poids) et l’intégration dans l’économie circulaire (part de matériau recyclé et recyclage après usage). Le détail des critères d’évaluation peut être consulté en ligne sur www.m-check.ch.

Des critères d’évaluation formulés par des partenaires extérieurs
Le système d’évaluation de chaque dimension évaluée par M-Check a été élaboré avec l’aide de partenaires extérieurs. Dans le cas des emballages, Migros a cette fois collaboré avec carbotech AG et l’Empa (Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche) afin d’assurer la mise en place d’un système d’évaluation reposant sur des bases scientifiques.

Pour la compatibilité climatique, on avait fait appel à treeze et intep, deux entreprises spécialisées dans les écobilans. Le système ainsi conçu avait en outre été contrôlé par la fondation myclimate. Pour le bien-être animal enfin, la HAFL (Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires) avait inventé un système d’évaluation adapté à tous les modes d’élevage des différentes espèces animales.

La nouvelle mention dédiée aux emballages sera progressivement apposée sur un nombre croissant de produits. Plus de 300 articles devraient ainsi recevoir cette nouvelle mention d’ici fin 2022.

Vous pouvez télécharger une photo ici.

Pour plus d’informations:

Generation M
M-Check