FCM réduit la taille de son administration

La Fédération des coopératives Migros réduit la taille de son administration

L’assemblée des délégué-es de la Fédération des coopératives Migros (FCM) a clairement décidé de faire passer de 23 à 13 le nombre de membres de l’administration de la FCM. En outre, la centaine de délégué-es présent-es a tout aussi clairement approuvé les bases de la création de la nouvelle société Migros Supermarché SA (MSM SA). Les délégué-es ont décidé par ailleurs de l’adaptation de l’âge de la retraite des collaboratrices et collaborateurs Migros afin de l’aligner sur les nouvelles dispositions légales en matière d’AVS.

Date
Format
Communiqué de presse

L’administration de la Fédération des coopératives Migros (FCM) va réduire le nombre de ses membres de 23 à 13 au 1er juillet 2024. Ainsi en a décidé l’assemblée des délégué-es FCM ce samedi (11 novembre 2023) à Zurich. «L’assemblée des délégué-es salue et soutient les efforts de l’administration pour devenir plus légère et plus efficace, et pouvoir ainsi s’adapter plus rapidement aux évolutions du marché», a déclaré Marianne Meyer, présidente de l’assemblée des délégué-es. Outre la présidente de l’administration et deux représentant-es du personnel, l’administration se composera désormais de cinq membres externes ainsi que de cinq membres des coopératives régionales. Le président de la direction générale FCM participera aux séances avec une voix consultative.

Ainsi, chaque coopérative régionale sera représentée à l’avenir soit au sein de l'administration de la Fédération des coopératives Migros (FCM), soit au sein du conseil d’administration de la future Migros Supermarché SA. Comme l’a souligné Ursula Nold, présidente de l’administration de la FCM: «La réduction de la taille de l’administration de la FCM répond à cette vision claire qu’un organe recentré pourra contribuer plus efficacement au développement futur du groupe Migros.»

Les délégué-es donnent un signal en faveur de la diversité suisse

Outre l’expérience et l’expertise de ses membres, la composition de l’administration FCM devra prendre en compte la diversité régionale. C’est pourquoi les délégué-es ont fixé statutairement, pour le choix des membres externes, qu’au moins un-e membre devra être originaire de Suisse latine – répondant ainsi à une demande formulée lors de l’AD extraordinaire de septembre. Les quatre membres suivant-es quitteront de toute façon l’administration de la FCM fin juin 2024 en raison de la limitation de la durée de mandat: Hans A. Wüthrich, Dominique Biedermann, Paola Ghillani et Jean-René Germanier. De plus, Marianne Janik a décidé de quitter elle aussi l’administration à la fin de la présente mandature afin de laisser la place à un nouveau ou une nouvelle membre externe issu-e de Suisse latine.

Les délégué-es décident des bases de Migros Supermarché SA

Dans un autre point à l’ordre du jour, la centaine de délégué-es présent-es a approuvé les bases de la création de la nouvelle société Migros Supermarché SA. Celle-ci nécessitera une adaptation des contrats entre la FCM, les coopératives et la future MSM SA. À partir de mi-novembre, les organes compétents des coopératives régionales se prononceront à leur tour sur ce sujet.

Avec cette nouvelle société, Migros entend proposer plus efficacement ses produits et services sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur. «Les délégué-es ont affirmé leur conviction que la société Migros Supermarché SA est une étape juste et importante pour renforcer le cœur de métier de Migros au profit des clientes et des clients», a déclaré Marianne Meyer.

Migros aligne l’âge de la retraite sur les dispositions suisses en matière d’AVS

Les délégué-es de la FCM ont par ailleurs décidé - sous réserve de la poursuite des travaux des différentes instances - de relever progressivement l'âge de la retraite jusqu'au nouvel âge de référence de 65 ans, au même rythme que la réforme des retraites AVS 21. L’âge de référence est aujourd’hui de 64 ans pour l’ensemble des membres du personnel assuré-es auprès de la Caisse de pensions Migros. Du fait de cet alignement, l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs retraité-es recevront de suite, à partir de 2028, la rente AVS une fois atteint l’âge de référence légal. La rente de remplacement AVS Migros, qui servait jusqu’à présent à assurer la transition entre les deux âges de référence, est supprimée. L’adaptation de l’âge de référence n’aura aucun impact sur les généreuses prestations du 2e pilier dont profitent l’ensemble des retraité-es. L’âge de la retraite est flexible pour l’ensemble du personnel assuré auprès de la Caisse de pensions Migros. Les collaborateurs et collaboratrices ont la possibilité de quitter la vie active dès l’âge de 58 ans.

Contact