Conférence des médias sur le bilan

Le groupe Migros renforce sa position de leader du commerce de détail suisse 

migros

En 2023, le groupe Migros a réalisé un chiffre d’affaires de 32 milliards de francs, battant ainsi son record de l’exercice précédent. Dans son cœur de métier, le commerce de détail, il a gagné des parts de marché. Migros fait ainsi preuve de solidité et de capacité d’adaptation dans un contexte de marché difficile. Le bénéfice du groupe s’élève à 175 millions de francs (exercice précédent: 459 millions). Dans le cadre de son engagement sociétal, Migros a mis 140 millions de francs à la disposition de la population suisse. 

Date
Format
Communiqué de presse

En 2023, le groupe Migros a réussi à s’imposer sur le marché et à renforcer sa position de leader dans le commerce de détail suisse, tant dans le commerce stationnaire que dans les activités de vente en ligne. Les quatre piliers stratégiques du groupe Migros – alimentaire, non alimentaire, services financiers et santé – ont tous enregistré une forte croissance. 

Le bénéfice avant résultat financier et impôts (EBIT) atteint 286 millions de francs (exercice précédent: 628 millions), pour un bénéfice du groupe qui se chiffre à 175 millions de francs (exercice précédent: 459 millions). Le résultat de l’entreprise pâtit de l’augmentation du coût des matières premières, de l’énergie et des emballages. S’y ajoute une correction de valeur de quelque 500 millions de francs sur des immeubles logistiques, des projets informatiques et divers autres actifs dont la valeur au bilan a baissé en conséquence de l’évolution des conditions du marché. 

Nouvelle hausse d’un ratio de capitaux propres déjà élevé 

Migros demeure en parfaite santé financière. Les capitaux propres des activités commerciales et industrielles de Migros s’élèvent à 17.5 milliards de francs (exercice précédent: 17.7 milliards), ce qui représente 72.8% du total du bilan (exercice précédent: 72.5%). Migros a investi 1.5 milliard de francs au total sur l’année, notamment dans la place industrielle suisse. 

Chiffre d’affaires du commerce de détail et commerce en ligne: une forte croissance qui ne se dément pas 

Le chiffre d’affaires du commerce de détail s’établit à 25.7 milliards de francs (+4.1%). Dans le commerce électronique, Migros confirme la forte croissance de ces dernières années avec un chiffre d’affaires de 4.1 milliards de francs (+10.2%). Parmi les principaux moteurs de cette évolution, on trouve le groupe Galaxus, dont le succès souligne la tendance continue des clientes et clients à acheter de plus en plus souvent sur Internet leurs produits non alimentaires. Migros Online a clôturé l’exercice avec un chiffre d’affaires de 344 millions de francs (+4.7%) et défendu sa position de leader sur le marché suisse. 

Commerce de détail par le canal des coopératives: la fraîcheur et le caractère régional comme facteurs de succès 

Dans le commerce de détail par le canal des coopératives, Migros affiche des résultats nettement supérieurs à ceux de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires consolidé a progressé pour s’établir à 17.3 milliards de francs (+3.0%). Les dix coopératives régionales, filiales comprises, réalisent un chiffre d’affaires de 16.3 milliards de francs (+2.5%). La fraîcheur et le caractère régional de l’assortiment ainsi que les marques propres Migros, très appréciées de la clientèle, font partie des principaux facteurs de ce succès. Cette croissance est en partie portée par les augmentations de prix dues à l’inflation, qui s’élèvent à 3.5% dans le secteur alimentaire.  

Alors que les activités stationnaires des supermarchés (+3.6%) et de la restauration Migros (+10.2%) progressent, notamment grâce à une hausse de la fréquentation en magasin, le chiffre d’affaires des marchés spécialisés Migros recule de nouveau (-7.7%). L’évolution des besoins de la clientèle nécessite une réorientation des formats de marché spécialisé, avec comme prochaine étape la vente prévue de melectronics et de SportX. 

Commerce: une croissance à deux chiffres pour le groupe Galaxus 

Les entreprises commerciales ont contribué de façon importante à la croissance du groupe Migros. Leur chiffre d’affaires, en hausse, s’élève à 8.7 milliards de francs au total (+1.5%). Outre le groupe Galaxus (+11.6%), Denner (+4.0%) continue lui aussi d’afficher de bons résultats. À l’inverse, la baisse des volumes écoulés et des prix du pétrole pèse sur le chiffre d’affaires de Migrol (-15.0%). 

Industrie: impact de l’inflation sur les prix 

Le chiffre d’affaires des entreprises de Migros Industrie s’élève à 6.0 milliards de francs (+3.9%), une croissance principalement due à des ajustements de prix liés à l’inflation. Les activités à l’étranger sont particulièrement touchées. Cette tendance se manifeste de manière marquante chez le Mibelle Group: l’entreprise réalise en effet 70% de son chiffre d’affaires à l’étranger. Pour lui offrir de meilleures opportunités de développement, un nouveau propriétaire est recherché. 

Banque Migros: les opérations sur taux d’intérêt, moteur de la croissance 

En 2023, la Banque Migros a vu ses revenus augmenter pour s’inscrire à 827.8 millions de francs (+17.7%). Le résultat d’exploitation après amortissements et provisions s’élève quant à lui à 383.0 millions de francs (+31.3%). Au final, le bénéfice annuel se chiffre à 313.4 millions de francs (+30.3%). En raison du changement de politique de la Banque nationale suisse en matière de taux d’intérêt, les opérations sur taux d’intérêt sont l’un des principaux moteurs de la croissance durant l’exercice. On observe un élargissement de la base de clientèle de la Banque Migros, qui regroupait 1.1 million de clientes et clients en fin d’exercice (+10.9 %). Cette évolution est en partie due à la croissance continue des activités liées aux cartes de crédit Cumulus. 

Santé: intégration réussie de la pharmacie Zur Rose 

En 2023, les services de santé de Migros ont de nouveau gagné d’importantes parts de marché dans tous les domaines d’activité, atteignant un chiffre d’affaires de 1.3 milliard de francs (+74.4%). La croissance est particulièrement soutenue pour le groupe Medbase: grâce à l’intégration réussie de la pharmacie en ligne Zur Rose, il réalise un chiffre d’affaires de 1.0 milliard de francs (+95.9%).  

Hotelplan Group: de fortes envies de voyage après la pandémie 

Après avoir profité de la pandémie pour renforcer encore son assise, Hotelplan Group enregistre un chiffre d’affaires record de 1.7 milliard de francs en 2023 (+20.6%). Malgré ce succès, Migros estime que l’entreprise bénéficiera de perspectives de croissance encore meilleures avec un nouveau propriétaire et cherche actuellement un repreneur. 

Engagement sociétal 

Migros n’est pas seulement un moteur économique important, elle fait également montre depuis toujours d’un fort engagement sociétal. En 2023, 140 millions de francs ont été versés aux mesures de soutien que sont le Pour-cent culturel Migros, le Fonds pionnier et le Fonds de soutien Migros. La deuxième initiative participative sur le thème de l’amitié, par laquelle des fonds du Pour-cent culturel Migros sont venus soutenir différents projets, a rencontré un écho très positif. Migros continuera à s’engager financièrement pour la culture, la formation et les liens intergénérationnels. 

Migros, un employeur en quête de main-d’œuvre 

Avec une moyenne de 99’175 employé-es réparti-es dans quelque 90 entreprises, l’effectif du personnel a augmenté de 1’448 postes durant l’exercice (+1.5%). Le nombre de postes à temps plein a lui aussi augmenté au cours de l’année (+1’643). Le groupe Migros reste ainsi le plus grand employeur privé de Suisse. Il continue du reste à chercher de la main-d’œuvre: près de 1’300 postes sont actuellement vacants au sein du groupe. Son engagement en faveur d’une rémunération équitable de ses collaborateurs et collaboratrices s’est notamment traduit par une augmentation des salaires nominaux de 2.1% en moyenne, soit une hausse légèrement supérieure à la moyenne du commerce de détail suisse (+2.0%). Avec 3’670 apprenti-es dans plus de 60 professions différentes, Migros confirme également sa position de premier formateur de Suisse. 

Vers le rapport d'activité 2023

Contact