Bien-être animal

Notre politique en matière de bien-être animal

Les vaches se tiennent dans un pâturage dans les montagnes et mangent.

Le bien-être des animaux à l’origine de nos produits à base de viande, de poisson, de lait et d’œufs nous tient à cœur. Nous nous efforçons donc d’atteindre les normes de bien-être animal les plus strictes pour toutes les espèces.

Notre attitude

Information transparente

Outre le bien-être des animaux, nous prenons au sérieux l’impact environnemental des matières premières animales. Nous avons conscience du lien entre la protection du climat et la consommation de viande. Avec l’évaluation climatique M-Check, Migros indique le bilan carbone de ses produits. La viande obtient souvent une mauvaise évaluation climatique et Migros recommande de consommer ces produits de façon consciente et en petites quantités.

Dans le podcast «Chrut & Rüebli» (en allemand), les thèmes du bien-être animal et du développement durable sont abordés de manière à la fois divertissante et critique. Nous favorisons ainsi le débat au sein de la société. En outre, les thèmes du bien-être animal et de l’alimentation respectueuse du climat sont régulièrement repris dans notre communication, par exemple dans Migros Magazine ou sur les réseaux sociaux.

Diversification des sources de protéines

Nous soutenons activement le développement, la production et la vente de substituts de viande véganes, ce qui bénéficie indirectement au bien-être des animaux: pas besoin d’abattre un animal pour obtenir un steak végane. L’assortiment V-Love s’agrandit constamment de produits végétaux innovants remplaçant viande, poisson, œufs, produits laitiers, snacks, confiseries et produits surgelés. Migros assume sa responsabilité en matière de diversification des sources de protéines et s’est fixé un objectif dans ce sens dans sa stratégie de développement durable.

En outre, notre engagement dans le domaine de la viande de culture est précurseur. En collaboration avec Aleph Farm, nous contribuons au développement et au lancement sur le marché de la viande produite en laboratoire.

Objectifs

Le bien-être animal est ancré dans notre stratégie de développement durable. Depuis 2021, les évaluations M-Check, réalisées par des instituts indépendants, constituent un instrument important pour la formulation de cet objectif.

Le M-Check Bien-être animal évalue à l’aide de grilles d’évaluation différenciées les matières premières carnées: il mesure le bien-être des poulets d’engraissement, poules pondeuses (œufs), dindes, porcs, bœufs, agneaux, lapins ou chevaux. Plus il y a d’étoiles, entre 1 (mauvais) à 5 (très bon), plus le bien-être animal est élevé.

Les critères et évaluations du M-Check Bien-être animal sont définis par la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL). Sont mal notés les élevages restrictifs en cage, élevages sans amélioration des installations, mutilations de toutes sortes, stimulateurs de performance hormonaux ou antibiotiques, transports sur de longues distances ainsi que toute autre pratique non conforme au bien-être de toutes les espèces.

Pour l’évaluation globale d’un produit à base de poisson (d’élevage ou sauvage), le M-Check Poisson issu de sources responsables prend en compte les aspects du bien-être animal que sont la santé d’une réserve de poissons, le taux de prises accessoires et la méthode de pêche. Ce M-Check a été élaboré par notre partenaire Sustainable Fisheries Partnership (SFP).

En outre, notre objectif est d’entretenir des partenariats étroits avec des labels garantissant des prestations supplémentaires dans le domaine du bien-être animal. Ainsi, les animaux répondant aux normes IP-Suisse ou aux directives de Bio Suisse sont toujours élevés dans de meilleures conditions en matière d’espace disponible, de litière et d’accès au pâturage. Migros détermine chaque année, avec ces partenaires, des quantités obligatoires, assurant ainsi une production respectueuse des animaux.

Dans certains domaines, Migros promeut également des objectifs définis par ses partenaires et les intègre dans sa propre approche. C’est le cas, par exemple, de l’abandon de l’abattage des poussins. Ainsi, dès 2020, Migros a intégré et favorisé dans son assortiment les œufs «Respeggt» (sexage in ovo) et Demeter (élevage des poussins mâles). De même, nous soutenons l’objectif de Bio Suisse, visant à renoncer à l’abattage des poussins à partir de 2026.

Domaines d’influence

Nous nous engageons pour le bien-être de tous les animaux à l’origine de nos produits à base de viande, de poisson, de lait et d’œufs. Concrètement, il s’agit des bovins (viande, lait), des porcs, des moutons, des chèvres, des poulets d’engraissement, des dindes, des poules pondeuses, des lapins, des chevaux ainsi que des poissons et des fruits de mer.

La plupart des produits à base de viande, de poisson et d’œufs sont fabriqués par Micarna et les produits laitiers par ELSA. Toutes deux appartiennent à Migros, ce qui nous permet d’exercer une influence directe. Selon la chaîne de valeur, Migros et ses entreprises industrielles peuvent exercer une influence plus ou moins grande.

  • Poulets d’engraissement domestiques

    Symbole Ouvrir et Fermer

    Nous avons une influence directe sur notre offre de volaille suisse par le biais de Micarna, une entreprise industrielle de Migros. Micarna dispose de sa propre chaîne de création de valeur pour les poulets d’engraissement, y compris l’abattoir.

    • Poulets d’engraissement, dindes et œufs importés

      Symbole Ouvrir et Fermer

      Pour nos imports de viande de poulet et de dinde, ainsi que d’œufs, nous nous efforçons de nous fournir auprès d’entreprises de production responsables.

      • Bovins, porcs, agneaux et lapins suisses

        Symbole Ouvrir et Fermer

        Pour les bovins, porcs, agneaux et lapins suisses, nous travaillons en étroite collaboration et de manière contraignante avec des partenaires dont les programmes garantissent aux animaux des normes de bien-être contrôlées pendant l’élevage et le transport. L’abattage des animaux est effectué avec le plus grand soin dans l’entreprise industrielle Micarna de Migros ou par des abattoirs partenaires avec lesquels nous sommes en contact étroit.

        • Viande importée de bœuf, de porc, de cheval, de lapin et d’agneau

          Symbole Ouvrir et Fermer

          Pour notre viande de bœuf, de porc, de cheval, de lapin et d’agneau importée, nous avons défini des exigences minimales dans la stratégie des matières premières Migros. Certains programmes intègrent aussi des critères de valeur ajoutée pour les fournisseurs.

          • Le poisson

            Symbole Ouvrir et Fermer

            Dans le cas du poisson, le bien-être de l’animal, en particulier sauvage, n’est guère pris en compte jusqu’à présent. C’est pourquoi nous misons délibérément sur des labels ou des pays d’origine ayant défini des exigences minimales en matière de bien-être des poissons.

            • Non-Food

              Symbole Ouvrir et Fermer

              Pour les produits tels que le cuir, le duvet et les peaux, nous avons défini des principes d’approvisionnement contraignants, qui s’appliquent à nos propres marques et aux marques tierces.

              Principes de base

              Que signifie le bien-être animal pour nous?

              Pour nous, le bien-être animal signifie que les matières premières animales de nos produits à base de viande, de poisson, de lait, d’œufs et non alimentaires proviennent d’animaux sains, élevés et nourris dans le respect de l’espèce. Vertébrés et volailles sont abattus avec ménagement, après un court transport, et les poissons capturés de même et si possible étourdis.

              Nous nous basons sur le concept de bien-être animal «Cinq mesures et objectifs de protection des animaux», reconnu au niveau international et issu du concept «Cinq libertés». Outre de bonnes conditions d’élevage, une bonne santé, une bonne alimentation et une détention adaptée à l’espèce, celui-ci exige une expérience mentale positive pour les animaux de rente.

              • Des interdictions claires

                Symbole Ouvrir et Fermer

                Notre politique en matière de bien-être animal comprend des critères d’exclusion clairs pour l’ensemble des produits d’origine animale.

                • Pas de clones

                • Pas d’animaux génétiquement modifiés (genetic engineering)

                • Pas de facteurs de croissance hormonaux / antibiotiques (pour l’origine Suisse et Europe)

                • Pas d’égorgement

                • Pas d’utilisation prophylactique d’antibiotiques (pour l’origine Suisse et Europe)

                • Pas d’élevage en cage pour les poules pondeuses (pour l’origine Suisse et les importations)

                • Pas de logettes pour les truies (pour l’origine Suisse et Italie)

                • Pas d’enclos sans possibilité de retrait pour les lapins (pour l’origine Suisse et Hongrie)

                • Pas de stabulation entravée permanente pour les vaches laitières (pour l’origine Suisse)

                • Pas de coupe du bec (pour l’origine Suisse et Europe)

                • Pas de coupe de la queue des porcs, pas de meulage des dents des porcelets (pour l’origine Suisse et Italie)

                • Pas d’abattage des poussins mâles des poules pondeuses (pour le bio à partir de 2026, mise en œuvre progressive à partir de 2024)

                • Pas de mise à mort sans étourdissement préalable pour les poissons à nageoires et les crustacés (pour l’origine Suisse)

                • Interdictions pour les produits Non-Food

                  Symbole Ouvrir et Fermer
                  • Pas de duvet provenant d’animaux plumés à vif, pas de plumage d’animaux gavés.

                  • Pas de produits en cuir provenant d’espèces menacées ou braconnées.

                  • Pas de produits contenant des poils de lapin angora.

                  • Pas de fourrure véritable conformément au programme «Fur Free Retailer»: excepté les peaux de moutons et d’agneaux d’origine internationale ainsi que les peaux de lapins provenant de Suisse, à condition que les animaux n’aient pas été élevés exclusivement pour la production de fourrure.

                  • Pas de produits en laine provenant d'élevages pratiquant le mulesing.

                  Ancrage dans l’entreprise

                  Tous les acheteurs et acheteuses de produits d’origine animale sont tenus d’intégrer les objectifs de Migros en matière de bien-être animal et de développement durable dans toutes leurs décisions concernant l’assortiment.

                  Nous pouvons appliquer directement une grande partie de nos exigences grâce à la part importante de produits issus de nos entreprises industrielles Micarna et ELSA. Nous essayons d’acheter le plus possible de matières premières en Suisse, car les normes de bien-être animal y sont nettement plus strictes qu’à l’étranger.

                  • Production respectueuse du bien-être animal

                    Symbole Ouvrir et Fermer

                    Le nouveau bâtiment de l’abattoir de volailles Micarna est un projet spécifique. Les poulets d’engraissement seront dorénavant étourdis selon la nouvelle méthode CAS. Associée aux densités d’élevage de poulets d’engraissement, de toute façon faibles en Suisse (conformément à l’European Chicken Commitment), cette méthode permet d’avoir une production respectueuse du bien-être animal tout au long de la chaîne de valeur.

                    • Contrôles de protection des animaux en Suisse et à l’étranger

                      Symbole Ouvrir et Fermer

                      En Suisse, Migros bénéficie de contrôles stricts en matière de protection des animaux de rente. En plus des contrôles de base et de risques, effectués par les offices vétérinaires cantonaux (cf. OCCEA manuels officiels de contrôle de la protection des animaux), les produits IP-Suisse et Bio vendus à Migros sont examinés chaque année par des instituts de contrôle accrédités, souvent sans préavis. Tous nos abattoirs propres et partenaires de Suisse, ainsi que nos transports d’animaux labellisés, sont audités par le Service de contrôle de la Protection Suisse des Animaux.

                      Des programmes Migros Animal Welfare (MAW) ont été mis en place pour les importations de viande de cheval, de porc et de lapin, de poulets d’engraissement et de dindes. Cela signifie que l’élevage de ces animaux, dans les pays européens, est conforme aux directives suisses strictes en matière de protection des animaux. Les maillons de la chaîne de valeur MAW: élevage, transport et abattage, sont contrôlés chaque année par l’organisme de certification accrédité ProCert.

                      • Centres de compétence pour le groupe Migros

                        Symbole Ouvrir et Fermer

                        Créé en 2022, le «Centre de compétences Développement durable Viande + Œufs», répond à toutes les questions du groupe Migros concernant élevage, bien-être animal et développement durable. En outre, ses spécialistes représentent les aspects du bien-être animal et du développement durable lors de l’élaboration des stratégies des matières premières pour Migros. Les associations agricoles partenaires de Migros bénéficient de l’accompagnement technique de ces spécialistes, par exemple lors de l’élaboration de directives d’élevage ou d’expertises sur le bien-être animal ou le développement durable concernant des chaînes de valeur spécifiques.

                        Le centre de compétences Fischscore a commencé à travailler en 2021 pour le groupe Migros et conseille en interne et en externe sur le développement durable en matière de pêche d’élevage et sauvage. Ainsi le bien-être animal, encore peu développé dans le secteur du poisson et des fruits de mer, a été intégré au portefeuille de tâches du centre de compétences Fischscore.

                        • Partenariats de recherche

                          Symbole Ouvrir et Fermer

                          Migros veut améliorer le bien-être des animaux à long terme et soutient donc des projets de recherche en ce sens. Ainsi, en collaboration avec l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL), l’effet des plantes médicinales sur les porcelets et les veaux a été étudié dans le cadre d’un projet de grande envergure. Actuellement, Migros soutient le FiBL dans la lutte contre les vers chez les poules pondeuses. Pour en savoir plus sur l’engagement de Migros dans la recherche, cliquez ici.

                          Suivi

                          Tous les objectifs stratégiques en matière de bien-être animal et de développement durable font partie d’un contrôle de gestion annuel à l’échelle du groupe. Les progrès réalisés sont intégrés dans le rapport annuel sur le développement durable du groupe Migros, selon les standards de la Global Reporting Initiative (GRI). En outre, Migros relève des ICP concrets en matière de bien-être animal.

                          Chaque année, le groupe Micarna fait état de la proportion de viande et d’œufs labellisés dans son vademecum. En outre, Micarna édite son propre rapport annuel sur le développement durable selon la norme GRI (y compris les résultats du monitoring de la viande et des œufs importés).

                          Les résultats des audits d’abattoirs réalisés par la Protection Suisse des Animaux sont publiés sur le site Internet du Service de contrôle de la PSA. Micarna y obtient la meilleure note (A).

                          Ce que nous faisons pour le bien-être animal

                          Découvrez tout ce que nous faisons pour atteindre des normes de bien-être animal aussi élevées que possible pour tous les animaux.

                          Toutes les stories

                          En savoir plus sur le bien-être animal