Une personne éteint un bloc multiprises.

Économies d’énergie

8 astuces à connaître pour faire des économies

Faut-il éteindre son routeur wi-fi pendant la nuit? Quelle est la bonne température d’un congélateur? Notre auteur a fait venir chez lui un expert de la consommation électrique pour mener l’enquête. Voici ses astuces pour faire des économies.

De
Dario Aeberli
Date
Format
Conseil

Après la dernière goutte de café, on éteint la machine

Votre machine à café est allumée alors que vous avez bu votre expresso depuis longtemps? Alors, pensez à l’éteindre dès que votre tasse est pleine. En effet, les machines continuent de faire chauffer l’eau tant qu’elles restent allumées. Vous pouvez vous procurer un ampèremètre auprès de certaines entreprises d’électricité. Cet appareil permet de voir que la consommation électrique grimpe sans cesse (jusqu’à 500 watts, voire plus), alors que vous ne faites même plus de café.

Le routeur wi-fi tourne, tourne et tourne encore...

Travaillez-vous tous les jours en télétravail? Non? Dans ce cas, débranchez votre routeur quand vous n’êtes pas chez vous. Chez la plupart des gens, il fonctionne en permanence, même la nuit! En moyenne, un routeur consomme 131 kilowattheures par an, soit l’équivalent d’environ 25 francs. En revanche, inutile de débrancher votre smartphone dès que sa batterie est chargée à 100%. Sa consommation d’électricité est négligeable.

Le mode veille, un gouffre énergétique

Faites un tour de votre maison ou de votre appartement de nuit et voyez combien de voyants sont allumés. De nombreux appareils consomment du courant même quand on ne les utilise pas. En Suisse, les appareils en mode veille consomment chaque année autant d’électricité que l’équivalent de 200 000 foyers sur la même période.

Vous arrive-t-il d’utiliser votre téléviseur pour écouter de la musique ou la radio? Sachez que même si l’écran reste noir, il a besoin d’électricité. De manière générale, mieux vaut s’en tenir à l’usage pour lequel les appareils sont conçus: ils sont imbattables dans leur domaine! À titre d’exemple, les bouilloires sont bien plus efficaces que n’importe quelle plaque de cuisson pour faire bouillir de l’eau. Et les enceintes sont plus économiques qu’une télévision pour diffuser de la musique.

Exploitez la chaleur résiduelle

Sur l’emballage des lasagnes, il est indiqué qu’il faut les faire cuire à 200 °C pendant 30 minutes. Mais cela ne signifie pas que votre four doive être allumé si longtemps. En effet, s’il reste fermé, sa température ne diminuera que de 10 °C dans les dix minutes suivant l’arrêt de l’appareil. La chaleur résiduelle suffit à terminer la cuisson des lasagnes. Il en va de même pour la cuisson des pâtes: le fait d’utiliser un couvercle permet de baisser d’environ quatre crans la température de la plaque.

Le congélateur a pris froid

Certains congélateurs sont réglés par défaut sur –25 °C, mais une température de –18 °C suffit à stocker les aliments et à préserver leur teneur en nutriments.

Le chauffage, un travail d’équipe

Avez-vous réfléchi au fait de moins chauffer cet hiver? Si vous ne vivez pas dans une maison individuelle, il convient d’en parler d’abord avec les voisins. Si vous baissez votre thermostat, mais que vos voisins du dessus augmentent le leur parce qu’ils ont froid, vos efforts resteront sans effets – et malheureusement, les frictions entre vous ne risquent pas de vous réchauffer.

Pensez à éteindre

Si vous éteignez la lumière en sortant d’une pièce et que vous la rallumez deux minutes plus tard, vous économisez de l’énergie. Certes, pendant une fraction de seconde, la lampe a besoin de plus d’énergie que si elle avait fonctionné sans interruption, mais ce surplus est largement compensé par la période durant laquelle la lampe était éteinte.

L’expert de la consommation électrique

Cela fait 10 ans qu’Hardy Schröder (51 ans) est conseiller en énergie à l’EKZ (entreprise d’exploitation et de distribution d’électricité du canton de Zurich). En sa qualité d’expert, il inspecte des bâtiments et explique comment réaliser des économies d’énergie.