Les capsules usagées colorées sont séparées des autres objets dans une sorte de tamis.

Recyclage des capsules de café

Ce n’est pas du réchauffé!

Recycler les capsules de café? C’est logique et écologique. Nous avons une solution pour tous les goûts.

De
Janine Radlingmayr
Date
Format
Que faisons-nous?

Le réveil sonne, il faut aller au travail. Mais, pour la plupart des gens, la journée ne commence pas avant un petit plaisir incontournable: une bonne tasse de café. Ce qui n’est qu’un geste du quotidien pour la plupart d’entre nous a pourtant, selon le type et la quantité de café consommé, des répercussions sur l’environnement.

Les Suisses boivent environ 1’069 tasses de café par an, soit approximativement trois tasses par jour. Et cela se voit! La façon dont on prépare son café fait donc une grosse différence. Les capsules de café en alu sont appréciées, car l’aluminium préserve l’arôme du café de manière optimale et est entièrement recyclable.

Capsules en aluminium: après le plaisir, le recyclage

Les amatrices et amateurs de café peuvent nous confier leurs capsules en aluminium dans tous les magasins Migros de Suisse. Nous nous occupons du reste: le recyclage est assuré en partenariat avec Nespresso. En effet, depuis le printemps 2020, les capsules de notre marque Café Royal, compatibles avec les machines Nespresso, sont en aluminium recyclable et non plus en plastique.

Une femme met une capsule de café au recyclage.

Refermer le cycle

Lors du recyclage des capsules, l’aluminium est séparé du café et transformé. L’aluminium ainsi récupéré est en partie utilisé pour la production de nouvelles capsules et la fabrication industrielle de montants de fenêtres, de cadres de vélos ou de pièces automobiles. Quant au marc de café, il est employé pour la production de biogaz ou d’engrais naturel. «Pour nous, il est essentiel de prendre nos responsabilités vis-à-vis de l’environnement tout en proposant une solution de recyclage pratique pour nos clients», affirme Hubert Lehnard de Delica, fabricant de Café Royal.

Illustration d’une machine qui sépare les capsules usagées du café.

Des capsules de café issues de la forêt

Une capsule de café composée au minimum de 65% de matériaux renouvelables: la capsule Delizio en plastique n’est ni compostée ni recyclée, mais brûlée. Si, d’un point de vue chimique, les nouvelles capsules ne se distinguent en rien des anciennes, elles sont cependant nettement plus durables. Comment?

Rien de plus simple:

  1. Lors de la fabrication de pâte de cellulose à partir de bois, un procédé utilisé par exemple pour produire du papier, on obtient un sous-produit: l’huile de tall.

  2. Cette huile liquide constitue le matériau de départ pour produire des granulés de polymère,

  3. qui, à leur tour, servent de substance de base pour fabriquer les capsules de café Delizio.

  4. Nos nouvelles capsules sont ainsi composées d’au moins 65% de matériaux renouvelables.

Capsules de café bio compostables

Des capsules de café bio qui se dégradent intégralement au bout de 12 semaines? Après utilisation, les capsules traditionnelles se composent à plus de 80% (selon le système utilisé) d’un matériau organique: le marc de café. Pour que ces capsules n’aboutissent pas dans les ordures ménagères, mais reviennent dans le circuit naturel, il faut pouvoir séparer le métal du café.

Mais si la capsule est elle aussi en matériau biodégradable, on peut composter le tout après usage. Avec les capsules Lungo et Espresso de Migros Bio, compostables à domicile, c’est possible.

Encore plus écologique: le système de capsules sans capsule Coffee B de Migros.