Une petite pelle bleue

Respect de la nature

Pourquoi vous devriez emporter cet objet avec vous

Que faire si vous avez soudainement besoin d’aller aux toilettes pendant une randonnée, mais qu’il n’y en a pas à des kilomètres à la ronde? Lisez nos conseils!

De
Rüdi Steiner
Date
Format
Conseil

Commençons par le plus petit problème, vous avez besoin d'uriner:

  1. N’urinez que là où la pluie peut s’infiltrer, c’est-à-dire pas sous un arbre feuillu ni sous une saillie rocheuse.

  2. N’urinez pas sur des pierres. L’urine et son odeur y persistent plus longtemps que sur un sol terreux.

  3. Évitez de viser directement les plantes, de nombreuses racines ne supportent pas le liquide acide.

  4. Restez à l’écart des ruisseaux et autres cours d’eau. En d’autres termes, n’urinez pas dedans, mais gardez aussi une distance d’au moins 60 mètres pour éviter que la prochaine pluie n’entraîne votre urine dans le ruisseau.

  5. Essayez de vous passer de papier toilette. En effet, le papier hygiénique dans la forêt et au bord des chemins est un plus grand fléau pour l’environnement qu’un peu d’urine.

Et en cas de grosse commission:

  1. Cherchez un endroit sûr à l’écart du chemin de randonnée – vous vous sentirez ainsi à l’aise et surtout, personne ne marchera plus tard sur vos excréments.

  2. Là encore, veillez à ce que votre «petit coin» ne se trouve pas à proximité d’un ruisseau ou d’un lac.

  3. Emportez toujours une petite pelle avec vous en randonnée. Vous pouvez creuser un petit trou dans le sol. Celui-ci a idéalement une profondeur de 10 à 30 cm. Lorsque vous avez terminé, recouvrez à nouveau votre WC naturel de terre et posez une pierre par-dessus pour éviter que les animaux sauvages ne déterrent ce que vous avez enterré. En effet, les excréments solides des humains contiennent de nombreux germes, bactéries et virus qui peuvent rendre les animaux malades.

  4. Contrairement à la petite commission, il est plus difficile ici de se passer de papier toilette. Mais en aucun cas il ne faut le laisser traîner. Presque partout dans le monde, vous pouvez enterrer le papier toilette usagé, car il est compostable. Le papier toilette recyclé non blanchi est celui qui se décompose le plus rapidement. Il est important d’enterrer le papier ou de le jeter dans le trou mentionné ci-dessus, pour éviter que l’érosion ou les animaux sauvages ne le déterrent.