Navigation

Roses Fairtrade

Promouvoir une culture durable avec les fleurs

Les roses comptent parmi les classiques des fleurs coupées. Mais leur impact social et écologique varie fortement en fonction de leur provenance. C’est pourquoi Migros s’engage pour des roses équitables.

Texte Michelle de Oliveira
Photos Getty Images
Date
2rDFxlj7eovt7L5nxyDtjr

Migros s’engage pour des roses équitables.

Les roses ont besoin de chaleur pour pousser. En Europe, il est donc impossible de les cultiver en plein air. Elles ne poussent que dans des serres chauffées, comme aux Pays-Bas. Mais ce type de culture est très gourmand en ressources. C’est pourquoi nous avons fait le choix de nous approvisionner en roses cultivées dans les pays du Sud. Le chemin qu’elles parcourent du champ jusqu’au vase commence souvent en Afrique de l’Est (Kenya, Éthiopie, Tanzanie, Ouganda, Zimbabwe) ou en Amérique du Sud (Équateur, Salvador).

Champ de roses rouges.

Les roses ont besoin de chaleur pour pousser. Migros a fait le choix de s’approvisionner en fleurs cultivées dans des fermes d’Afrique de l’Est et d’Amérique du Sud.


Fairtrade: notre engagement pour des roses équitables

La culture des fleurs et des plantes joue un rôle significatif dans les pays producteurs, car elle est extrêmement rentable financièrement et crée des milliers d’emplois. Il est donc d’autant plus important que nous nous engagions en faveur d’une culture équitable: près de 70% du chiffre d’affaires des roses de Migros provient de roses cultivées dans des exploitations Faitrade. Les normes du commerce équitable permettent une amélioration systématique des conditions de travail des ouvriers et ouvrières agricoles et une gestion responsable de l’environnement.

Une étude de février 2023 établit que le personnel des fermes certifiées Fairtrade en Afrique de l’Est perçoit des salaires plus élevés et bénéficie de meilleures conditions de travail que celui des fermes non certifiées. Cette étude fournit également des recommandations pour que les acteurs et actrices du commerce équitable continuent de s’engager pour de meilleures conditions de travail et de défendre l’environnement dans la culture des fleurs.

Roses enveloppées dans du carton.

Près de 70% du chiffre d’affaires des roses de Migros provient de roses cultivées dans des exploitations Faitrade.


Toutes les roses sont issues d’une production responsable

Les roses de l’assortiment de Migros ne sont pas toutes labellisées Fairtrade. Les 30% qui ne le sont pas proviennent néanmoins d’une production responsable: les exploitations doivent satisfaire aux exigences minimales de GlobalG.A.P. ou d’une certification équivalente. De ce fait, elles respectent des exigences fondamentales en matière de protection de l’environnement.


Protection des travailleurs et travailleuses

Migros impose aussi des conditions en matière de protection des travailleurs et travailleuses: nous garantissons le respect des exigences sociales avec le Code de conduite amfori BSCI (Business Social Compliance Initiative) ou une norme sociale équivalente. Cela permet d’améliorer les conditions sociales telles que la sécurité et la santé au travail tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Par ailleurs, Migros a participé à la création du Code de conduite amfori BSCI en 2003.

Une femme tenant un bouquet de roses.

Même les roses non labellisées Fairtrade sont issues d’une production responsable avec des conditions équitables pour les producteurs et productrices.


Projets de protection du climat

Afin de limiter autant que possible les conséquences négatives des produits importés par avion sur l’environnement, Migros verse volontairement une contribution climatique sur les émissions de CO2 du transport aérien. Les fonds recueillis permettent de financer, en collaboration avec la fondation myclimate, des projets inhérents à sa propre chaîne d’approvisionnement, qui réduisent les effets négatifs sur le climat.

Plus d'articles