Navigation

Comment bien aérer en hiver

Bien aérer: 10 règles d’or

Une température ambiante agréable, c’est déjà un grand pas! Et en plus, c’est bon pour le bien-être et la santé. Nous le savions déjà avant la pandémie du coronavirus. On peut toujours se tromper.

C’est évident: l’air frais est important, pour se sentir bien chez soi aussi. Si vous n’aérez pas suffisamment, de la moisissure risque d’apparaître. Ce qui peut nuire à la santé. C’est pourquoi nous aérons. Même en hiver. La technique d’aération est importante si l’on veut éviter de fortes déperditions de chaleur. Voici les 10 règles d’or. ​​​

1. Connaissances de base – Quelle est la bonne température?

Chacun a une perception différente de la température.  Certains dorment mieux, blottis sous la couverture avec des températures très fraîches. D’autres aiment chauffer davantage. Comme vous pouvez vous en douter, il y a bien sûr des recommandations. Ainsi, d’après les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la température idéale des pièces se situe à 20°C, celle des chambres à coucher à 18°C. Par ailleurs, chaque degré de chauffage supplémentaire augmente les besoins énergétiques de 6%. Mais il convient de nuancer ce qu’affiche le thermomètre pour définir une température ambiante saine. Ajoutez à cela un taux d’humidité de l’air de 50% maximum, et nous sommes alors sur la bonne voie. Bon à savoir: dans les pièces chauffées, le taux d’humidité est généralement plus bas.

Un appareil de mesure pour la climatisation se trouve sur une table

Photo: Getty Images

2. Et comment y parvenir? Il est recommandé d’aérer par intermittence.

Nous le savons tous, mais qu’est-ce que cela signifie précisément? Un peu de théorie: selon EKZ, il convient d’ouvrir en grand les fenêtres pendant 5 à 8 minutes pour bien renouveler l’air dans la pièce. C’est ce que l’on appelle l’aération intermittente. En d’autres termes, il s’agit d’un renouvellement complet de l’air pendant un laps de temps bref. La règle de base est la suivante: il est important de le faire deux à trois fois par jour. C’est bon pour la teneur en oxygène et les mauvaises odeurs disparaissent presque d’elles-mêmes.

3. L’aération par courant d’air combinée à l’aération intermittente garantit un coup de fraîcheur supplémentaire.

Tout le monde ne peut pas le faire, c’est clair. Mais si vous le pouvez, l’aération par courant d’air est vivement recommandée. Car en ouvrant en même temps les fenêtres de pièces opposées dont les portes sont grandes ouvertes, vous créez un courant d’air qui va chasser l’air pollué ou l’excès d’humidité.

Sondage

Comment aérez-vous?

4. Et qu’en est-il de la salle de bains et de la cuisine?

Votre salle de bains dispose-t-elle d’une fenêtre? Si tel est le cas, veuillez lire attentivement les points 2. et 3. L’humidité de l’air est surtout générée quand on cuisine ou quand on se douche, ce qui favorise l’apparition de moisissures nuisibles à la santé. Pour avoir une atmosphère de qualité, il convient donc de faire un effort. Après chaque douche ou à chaque fois que l’on a cuisiné. Si vous n’avez pas de fenêtre, vous pouvez utiliser un chiffon sec pour débarrasser les surfaces de l’excès d’humidité ou vous servir d’un racloir. C’est très utile.

5. La chambre à coucher a besoin d’un traitement spécial.

Dans la plupart des chambres à coucher, il fait toujours un peu plus frais que dans le reste de la maison. Cela peut donc favoriser un taux d’humidité particulièrement important sur les murs et les entourages de fenêtre puisque l’humidité de l’air se condense en eau dans les zones froides. Vous trouverez des conseils aux points 2. et 3.

6. Conseil de pro: disposer les meubles au bon endroit.

Les murs extérieurs sont en général plus froids que les murs intérieurs. Concrètement, ils absorbent particulièrement bien l’humidité (comme dans la chambre à coucher). Ce conseil de pro est facile à mettre en œuvre: laisser un petit espace entre le mur et les meubles. Cela favorisera une bonne circulation de l’air  et préviendra les moisissures. 

Le saviez-vous?
Klimafreundliche-Filialen_Storytelling-Galerie_Mobile_04_1152x1536

Dans quelle mesure un magasin Migros est-il aéré?

Vous n’avez encore jamais vu de fenêtre ouverte dans le magasin Migros? Nous non plus! La qualité de l’air dans les magasins Migros est pourtant excellente. Car ces derniers disposent d’aérations gérées par des capteurs de qualité de l’air. Concrètement, cela permet de faire circuler de l’air frais uniquement quand c’est nécessaire. Ce qui nous garantit une parfaite qualité de l’air sans aérer de manière prolongée.

7. «Mais toute la chaleur va s’échapper!» - Pas forcément.

Cela peut paraître illogique, mais nous pouvons faire des économies d’énergie même en aérant. Pour les personnes adeptes de l’aération, pour celles en faveur de la protection du climat et celles axées sur le tournant énergétique, les fenêtres oscillo-battantes sont inenvisageables en hiver. Il est préférable de libérer entièrement les rebords de fenêtre pour pouvoir les ouvrir en grand et pratiquer une aération par intermittence ou par courant d’air. Deuxièmement, si vous mettez d’épais rideaux devant les radiateurs, vous empêchez l’air chaud de circuler. C’est inefficace.

8. Éviter de favoriser inutilement l’humidité de l’air.

Si vous vivez dans un immeuble, vous connaissez probablement le problème. Il faut un endroit pour faire sécher le linge mouillé. L’étendoir trône souvent dans le salon pour une durée indéterminée. Pourquoi n’est-ce pas une bonne idée, surtout en hiver? Le linge qui sèche accentue encore davantage l’humidité de l’air. Comme nous savons qu’il ne faut pas dépasser les 50% d’humidité pour avoir un air intérieur sain, c’est évident que ce n’est pas une bonne idée. 

9. Les fausses idées sur le brouillard et la pluie.

Les fausses idées ont la vie dure: quand il pleut dehors ou qu’il y a beaucoup de brouillard, les fenêtres doivent rester fermées. Sinon le taux d’humidité risque de s’accentuer dans la pièce. C’est faux si je peux me permettre. Dehors, l’air est malgré tout plus sec qu’à l’intérieur. Vous pouvez donc aérer l’esprit tranquille. Mais vous devez le faire correctement.

10. Pour conclure: bon à savoir pour les projets de construction

Il convient d’aérer scrupuleusement les logements ou maisons neufs dotés d’une isolation particulièrement performante et d’un multiple vitrage. Pourquoi? Les constructions plus anciennes présentent de nombreuses fissures qui permettent en général de faire circuler l’air. D’un point de vue énergétique, ce n’est pas idéal, mais c’est bon à savoir.

25.11.2021

Texte: Bettina Bendiner

Photos: Getty Images

Déjà lu?

Les panneaux solaires d’une installation photovoltaïque sur le toit d’une maison située au bord d’un lac.

Économiser du courant et de l’énergie chez soi

Un pinceau et de la peinture permettent de raviver une étagère en bois.

Faites du neuf avec du vieux grâce à l’upcycling

Klimafreundliche-Filialen_Page-Linking_480x480

Nos magasins respectueux du climat

Une fillette tient un verre contenant du basilic dans la main

Actualités, projets et histoires en lien avec le développement durable

Thèmes connexes