Navigation

Une main met une bouteille verte dans un récipient en verre

Recycling

Éliminer correctement le verre usagé

Qu'est-ce qui doit être mis dans le conteneur de verre usagé et qu’est-ce qui ne doit pas l’être? Et pourquoi séparer les bouteilles par couleur? Aperçu.

Date
Format
Conseil

Ce qui peut être mis dans le conteneur

Outre les bouteilles de boissons, d’huile et de vinaigre, les emballages alimentaires en verre doivent également être déposés dans l'un des 22 000 conteneurs de verre usagé en Suisse. Il peut s'agir, entre autres, de pots de confiture, de miel, de yogourt, de cornichons ou d’épices.

Ne pas jeter avec le verre usagé

Les corps étrangers présents dans le verre usagé doivent être triés minutieusement au cours de nombreuses étapes de traitement. Le recyclage du verre devient alors inutilement coûteux et peut générer des produits de rebut. Pour éviter cela, il convient de ne pas jeter de bouchons dans le conteneur. Les verres à boissons, les vases, les bols en verre, le verre des miroirs, des fenêtres ou des voitures n’ont pas non plus leur place dans le verre usagé, car leur composition chimique est différente de celle du verre d’emballage. Ils doivent être déposés dans la benne à gravats, tout comme les objets en métal, en céramique, en porcelaine et en terre cuite. Les ampoules et autres sources lumineuses hors d’usage peuvent être éliminées gratuitement dans des points de collecte.

Refonte à l’infini

Le verre est fait pour être recyclé. Il peut toujours être refondu et moulé pour créer de nouveaux emballages. En revanche, si le verre est jeté dans les ordures ménagères, il ne fond pas, car la température de combustion des déchets résiduels, d’environ 800 degrés, est nettement inférieure à celle du verre.

Les étiquettes peuvent rester en place

Inutile de gratter péniblement les étiquettes! En effet, lors du processus de traitement du verre usagé, les matériaux légers comme le papier sont aspirés. S’il reste encore des résidus sur les tessons, ils sont brûlés dans le four de fusion à 1580 degrés.

Rincer brièvement

Pour des raisons d’hygiène, les bouteilles et les bocaux d’emballage doivent être brièvement rincés à l'eau froide. En effet, les restes de nourriture dans les bocaux alimentaires sont particulièrement problématiques en été, car ils attirent de nombreux insectes. Ce phénomène est non seulement désagréable autour des conteneurs, mais également pour les personnes qui manipulent ensuite le verre manuellement lors d’une des étapes de traitement.

Cas particulier du pot de miel

Les pots de miel doivent être rincés soigneusement et à l’eau chaude avant d’être jetés dans le verre usagé. Cette étape constitue une mesure de protection pour les abeilles, qui sont attirées par le miel dans le conteneur. En effet, les restes de miel peuvent contenir des agents pathogènes de la maladie du couvain, la «loque américaine». Il s’agit d’une maladie bactérienne qui peut anéantir des colonies entières d’abeilles. Elle n’est pas dangereuse pour l’humain.

Pourquoi Migros ne vend-elle pas plus de produits dans des bouteilles en verre?

D’un point de vue écologique, l’impact environnemental des bouteilles en plastique est généralement nettement inférieur à celui des bouteilles en verre. En effet, le poids de l’emballage est le facteur qui influe le plus la performance environnementale d’un emballage. La raison en est que le poids plus élevé de l’emballage a un impact sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur - production, transport et élimination. Certes, les bouteilles en plastique et en verre se recyclent très bien en Suisse, mais contrairement à la bouteille en plastique, la bouteille en verre est nettement plus lourde. Il convient donc de privilégier les bouteilles en plastique dans une perspective globale.

Participez et économisez des déchets!

Savez-vous ce qui est collecté et ce qui ne l’est pas? Nos conseils et astuces pour recycler en toute facilité et économiser ainsi de nombreux déchets.

Toutes les stories