La glace Crème d’Or se dote d’un nouvel emballage plus facilement recyclable.

Recyclage

Voyez-vous une différence entre ces deux glaces?

Celle de gauche se trouve dans un bac traditionnel en plastique et celle de droite dans un nouveau récipient en polypropylène. Vous n’y comprenez que dalle? Laissez-nous donc vous expliquer les conséquences importantes que cette petite différence peut avoir.

De
Nina Huber
Date
Format
Que faisons-nous?

Qu’est-ce que le nouvel emballage a de plus?

Depuis quelque temps, l’emballage de la glace Crème d’Or n’est plus fabriqué à base de différentes matières plastiques, mais en polypropylène pur. En outre, il n’est plus coloré. Au lieu d’être jeté, le bac peut ainsi être récupéré, par exemple, dans le sac de collecte de plastique Migros, puis recyclé.

Le bac ne pouvait-il pas être recyclé jusqu’à présent?

Non, car il était jusqu’ici fabriqué en polystyrène et son étiquette en polypropylène. Étant donné qu’il était difficile de la décoller du bac, ce dernier ne pouvait malheureusement pas être recyclé. Contrairement au polystyrène, le polypropylène réalise un meilleur score sur le plan écologique, notamment parce qu’il peut être transformé en un matériau à paroi mince. L’emballage est maintenant plus étroit et le couvercle a été affiné, cela permet d’économiser du matériel.

Comment le nouveau bac est-il recyclé?

Contrairement aux bouteilles de boissons en PET qui sont traitées selon un processus de recyclage mécaniquement éprouvé et qui peuvent être transformées en de nouvelles bouteilles, cette méthode n’est pas encore réalisable pour les emballages en polypropylène. Les concepteurs d’emballages de Delica sont tout de même parvenus à ouvrir la voie au recyclage chimique. Au cours de ce processus, le plastique revient à ses composants chimiques. Ces molécules de base permettent de produire à nouveau du plastique qui servira ensuite à fabriquer de nouveaux emballages. Le recyclage chimique est certes coûteux, mais il génère moins d’émissions de CO2 que l’incinération du plastique. En outre, il est possible d’économiser sur le pétrole nécessaire à la fabrication du nouveau plastique.

Utilise-t-on déjà du plastique recyclé dans la production des nouveaux emballages?

Oui, les emballages disponibles depuis avril en magasin contiennent déjà une part de plastique chimiquement recyclé. Ce dernier provient de films dits de grand magasin, à savoir de films qui étaient, par exemple, enroulés autour des palettes. Pour leur part, les quantités de polypropylène récupérées jusqu’ici dans les sacs de collecte sont encore trop insignifiantes pour arriver à couvrir une charge entière d’emballages Crème d’Or.

Combien de temps a duré la conception du nouvel emballage Crème d’Or?

Elle a bien duré trois ans. Le projet a débuté par une étude de marché et des matériaux approfondie. Celle-ci a démontré que la clientèle ne souhaitait pas d’emballage de glace en carton et qu’elle préférait un matériau qui reste stable et étanche, même après l’ouverture du bac. Afin que cette marque prisée puisse être reconnue, il était aussi important que le produit conserve sa forme incurvée. La mise au point de plusieurs prototypes a été nécessaire pour arriver à la solution actuelle.