Navigation

Travailler au sein du groupe Migros

«Il faut oser et se lancer»

A 33 ans, Lolita Vazquez est cheffe adjointe de production de la centrale des commandes chez Elsa Group, à Estavayer-le-Lac (FR), dans un domaine  traditionnellement masculin. Mais les choses bougent.

Texte Ariane Gigon
Photos Nicolas Brodard
Date
5phB9cFZ9qQN68pl6oyyyz

Vouliez-vous toujours exercer le métier qui est le vôtre aujourd’hui?

Mon premier objectif était de devenir chimiste. Mais, pendant mes études, le côté vivant de la matière m’a manqué. C’est pourquoi je suis passée de l’EPFL à la HES-SO en technologies alimentaires, à Sion, où j’ai obtenu un «Bachelor of  science». Je suis ensuite entrée chez Elsa Group, d’abord pour un stage, puis au développement de produits. Pendant neuf ans, j’ai pu développer et analyser de nouvelles recettes, comme un chimiste pourrait le faire, mais avec tous les défis et toutes les joies que l’alimentaire peut apporter.


Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans votre parcours?

Je n’ai pas une famille universitaire et il n’y a personne dans mon entourage qui connaît mon domaine. J’ai dû me débrouiller. A la HES-SO, comme j’ai pu me passer de la première année en raison de mon passage réussi à l’EPFL, j’avais des cours de microbiologie de 1re et de 2e année en même temps, ce qui est relativement compliqué lorsque l’on n’a aucune notion. J’ai beaucoup travaillé, mais j’ai toujours été très motivée.


On dit que votre domaine est plutôt masculin. Comment le vivez-vous?

Je le vis plutôt bien. Je ne considère pas mon travail comme masculin, même s’il est vrai que ce poste était traditionnellement occupé par des hommes. Cela change peu à peu. Il y a 20% de femmes dans notre secteur en production. Dans ma nouvelle fonction, que j’occupe depuis août 2022, j’ai une cheffe femme. Nous sommes trois sur environ dix dans les fonctions de chefs et d’adjoints. Ce qui est important, c’est d’avoir un travail qui nous intéresse et qui nous plaît. Ensuite, il faut oser et se lancer. J’aime apprendre continuellement de nouvelles choses.


L’entreprise vous a-t-elle soutenue?

A mon premier poste, mon chef m’a beaucoup aidée. Il y a près de 700 personnes chez Elsa Group et beaucoup de choses à découvrir! L’entreprise propose aussi de nombreux postes et perfectionnements qui permettent d’évoluer tant sur le plan professionnel que personnel. Il est aussi possible d’utiliser de nouveaux outils et d’échanger avec d’autres entités de l’industrie Migros, qui ont parfois des solutions à des problèmes connus. Je suis actuellement une formation en management. Mon équipe compte 29 personnes au total.  J’aime beaucoup la dynamique de notre profession et ce changement de culture, qui se fait lentement mais sûrement!

Pourquoi travailler pour Groupe Migros?

Vous envisagez de rejoindre le groupe Migros? Voici les avantages qui vous attendent!

Plus d'articles