M-Check

Des notes pour mieux choisir ses poêles

Dans quelle mesure les composants de mes ustensiles de cuisine sont-ils respectueux de l’environnement et peuvent-ils être recyclés? Le M-Check note dorénavant également l’assortiment ménager de Migros.

De
Nina Huber
Date
Format
Que faisons-nous?

De quoi est composée une poêle?

Fer, aluminium, fonte, cuivreou acier inoxydable, différents matériaux peuvent être utilisés pour fabriquer le corps de la poêle. Les poignées sont souvent composées d’un autre matériau, par exemple de bois ou de plastique, et à cela s’ajoutent les vis et les éventuels revêtements.

Quelles sont les parties les plus nocives pour l’environnement?

Le corps de la poêle et le revêtement sont les parties les plus problématiques. Le corps est principalement composé de ­métal, une ressource naturelle non renouvelable. L’extraction des métaux dans la terre – par exemple l’aluminium, qui est obtenu à partir d’un minerai ­appelé bauxite – induit parfois la destruction de la faune et de la flore ainsi qu’une importante consommation d’énergie.

Côté revêtement, de nombreuses poêles à frire disposent d’un revêtement antiadhésif pour éviter que les aliments ne brûlent et pour utiliser moins de graisse. Le revêtement enpolytétrafluoroéthylène (PTFE), dont Téflon est l’un des exemples les plus connus, est certes efficace, mais n’est pas recyclable et ne se décompose pas de manière naturelle. «Si vous souhaitez préserver l’environnement, optez pour une poêle sans revêtement. Si vous y tenez, un revêtement en céramique est une alternative au Téflon plus écologique», explique Damian Oettli, responsable de la consommation et de l’économie au WWF.

Comment fonctionne le M-Check pour les poêles?

  1. Possibilité de recyclage: plus les composants d’une poêle peuvent être recyclés, plus elle est durable. En effet, cela permet d’économiser des matières premières, de l’énergie et de minimiser les émissions. La poêle Star répond à cette exigence, car elle est composée à 100% d’aluminium recyclé. «Une poêle qui contient déjà une part élevée de matériaux ­recyclés est le meilleur choix du point de vue du ­développement ­durable. L’aluminium recyclé, par exemple, ne demande que 5% de l’énergie nécessaire à la fabrication d’un produit à partir de matière première neuve», poursuit ­l’expert du WWF.

  2. Absence de substances nocives: si un produit doit réintégrer le circuit, il faut qu’il soit exempt de substances problématiques, sinon elles seront toujours ­recyclées avec lui. Pour que la gamme de poêles Star puisse obtenir une meilleure évaluation au M-Check, la structure chimique du revêtement en céramique a été adaptée. Celle-ci permet désormais un recyclage sans que la qualité de la matière première soit altérée.

Que puis-je faire pour que les matériaux restent dans le circuit?

Il faut les jeter correctement. En Suisse, l’élimination des déchets est réglementée au niveau communal. Les poêles en acier inoxydable, en aluminium et en fer peuvent être déposées dans les bacs à métaux de petite taille des points de collecte des déchets. Les poêles plus grandes, avec ou sans revêtement, doivent être amenées au centre de recyclage. Si possible, il faut retirer au préalable les poignées en plastique et les jeter avec les ordures ménagères. Les ­couvercles en verre ne sont pas destinés à la collecte de verre usagé, mais au centre de recyclage.

Aujourd’hui, très peu de poêles à revêtement antiadhésif peuvent être recyclées. «Les ­métaux usagés collectés sont fondus tous ensemble sans ­distinction et il en résulte des matériaux de moindre qualité. De plus, le taux de retour est faible, car apporter ses ustensiles au point de collecte n’est pas un geste habituel pour beaucoup. Sur ce point, il faut absolument agir», déclare le spécialiste.

Que pourrais-je encore faire pour améliorer les choses?

Bien entretenir ses ustensiles de cuisine permet de les garder plus longtemps: pour ne pas rayer le revêtement, utilisez par exemple des spatules en bois ou en plastique et ne coupez jamais les aliments directement dans la poêle avec un couteau.

Les poêles et cocottes en fonte avec revêtement ne doivent pas être mises au lave-vaisselle, car le produit vaisselle et les longs ­cycles de lavage malmènent les matériaux et font perdre au revêtement ses propriétés plus rapidement. À la place, une éponge douce ou un chiffon nettoient la poêle en douceur sans rayer le revêtement, de préférence sans liquide vaisselle.

Si vous avez une poêle sans revêtement ou en fonte, mélangez du sel avec un peu d’huile, faites chauffer lentement la poêle, puis, dès que le sel a pris une couleur jaune-brun, rincez-la à l’eau.

En cas d’incrustation, vous pouvez saupoudrer un peu de poudre pour le lave-vaisselle sur les traces d’aliments et ajouter quelques gouttes d’eau jusqu’àce qu’une sorte de pâte se forme. Laissez agir, l’incrustation se détachera ensuite facilement.