Navigation

Avocado

Foodwaste avocat

Comment choisir l’avocat parfait

Trop dur, trop mou, déjà foncé: êtes-vous parmi ceux qui n’arrivent jamais à choisir l’avocat parfait? Voici quelques éléments à observer avant de faire votre choix.

De
Marlies Seifert (Texte) / Getty Images (Photo)
Date
Format
Conseil

On ne peut jamais consommer un avocat sans un brin de mauvaise conscience. En effet, son écobilan est loin d’être exemplaire.

Et si on ajoute à cela qu’il est immangeable parce que pas assez ou trop mûr, l’irritation (sans parler du bilan écologique) n’en est que plus grande. Comment remédier à cette situation? D’un point de vue pratique, on peut identifier le degré de maturité à l’œil nu.

Comment reconnaître un fruit mûr

Commençons par le commencement, au magasin. Voici quelques astuces grâce auxquelles vous pourrez voir si un avocat est mûr. «Mais, de grâce, ne vous mettez pas à palper l’avocat en pressant dessus comme des dizaines de gens avant vous», prévient Andreas Handke, cuisinier anti-gaspi et fondateur de Gastrofutura.

On peut procéder plus simplement sans malmener le fruit. «En secouant l’avocat et en constatant que le fruit n’est pas trop compact, on a un degré de maturité parfait», explique notre chef. Pour cela, tenir l’avocat près de l’oreille lorsqu’on le secoue. Si le noyau résonne contre la chair, c'est le jackpot.

La tige du fruit est un autre indicateur. Si elle s’enlève facilement, on sait que l’avocat est suffisamment mûr. Si la tige est absente, on peut observer la couleur qu’elle a laissée.

Un avocat parfaitement mûr a une teinte légèrement brune. Les fruits trop mûrs se reconnaissent aux taches brunes sur leur peau. Ils doivent être placés au réfrigérateur et consommés rapidement.

La pomme à la rescousse

Si, en dépit de tous vos efforts, vous avez acheté un fruit encore vert, vous pouvez accélérer le processus de maturation. Enveloppez l’avocat dans du papier journal et placez-le dans un endroit chaud et ensoleillé.

«Une autre astuce consiste à mettre l’avocat avec une pomme ou une banane dans un sachet en papier ou en jute», conseille Andreas Handke. Les pommes et les bananes dégagent en effet de l’éthylène, un gaz qui accélère la maturation. Votre avocat devrait ensuite être prêt à consommer après 1 à 3 jours.

Aidez-nous à sauver des aliments!

Grâce à des astuces simples, vous pouvez vous aussi réduire le gaspillage alimentaire. Participez maintenant et sauvons ensemble des aliments.

Toutes les stories