Boîte de 10 œufs avec un seul œuf

Pénurie d’œufs

La Suisse en mal d’œufs

Depuis le début de l’année, la demande d’œufs en Suisse a augmenté de manière significative et inattendue. Des espaces vides commencent à apparaître dans les rayons. La réaction de Migros.

De
Kian Ramezani
Date
Format
Story

On observe actuellement des pénuries au rayon des œufs. Que se passe-t-il?

Depuis début 2023, la demande d’œufs suisses frais issus d’élevages en plein air a augmenté de près de 5%. L’offre ne peut tout simplement pas suivre la demande.

Pourquoi la consommation d’œufs a-t-elle soudainement augmenté?

Nous ne le savons pas précisément. Migros entretient certes des contacts étroits avec ses fournisseurs et établit constamment des prévisions, ­mais personne ne s’attendait à une telle hausse. Le phénomène ne concerne d’ailleurs pas seulement Migros, mais toute la Suisse.

Que va faire Migros?

Pour couvrir en partie la flambée de la demande, Migros doit importer des œufs issus de pays européens. Des limites ont toutefois été imposées à ces importations, car la hausse de la demande d’œufs s’observe également ailleurs en Europe.

Qu’en est-il du bien-être animal avec ces œufs importés?

La majorité d’entre eux respectent la norme minimale KAT (formes contrôlées d’élevages alternatifs), qui prévoit non seulement l’élevage en plein air mais aussi l’interdiction du débecquage. Les critères sont donc comparables à ceux de la législation suisse sur la protection des animaux.

Tous les œufs suisses sont-ils concernés par cette situation?

Non, il y a suffisamment d’œufs bio suisses actuellement. Toutefois, avec la raréfaction des œufs d’élevages suisses conventionnels en plein air, la situation peut encore changer. Là encore, il n’y a qu’une petite marge de manœuvre pour augmenter les quantités. 

L’agriculture suisse ne peut-elle pas augmenter la production d’œufs?

Pour obtenir plus d’œufs, il faut plus de poules pondeuses. Pour cela, il faudrait trouver plus de producteurs et productrices et surtout construire plus de bâtiments d’élevage, ce qui n’est ni possible à court terme, ni judicieux au-delà de Pâques, car les besoins diminueront nettement ensuite.

Y aura-t-il suffisamment d’œufs à Pâques?

Migros fera tout son possible pour avoir suffisamment d’œufs en rayon pour Pâques. La part d’œufs importés sera toutefois nettement plus importante que les années précédentes.