Navigation

Casser des noix

Casser des noix sans casse-noix

Le sac de Saint-Nicolas est plein à craquer, mais pas de casse-noix à l’horizon? Avec nos astuces, vous n’en aurez même pas besoin.

Texte Nina Huber
Photos Getty Images
Date
z4uJJhA1laDC8Cni6bhc9

Les noix 

À la force des mains 

Mettre deux noix dans une main, fermer le poing, puis serrer avec beaucoup de force en s'aidant de sa deuxième main. Mieux vaut dans ce cas avoir de grandes mains.  

Avec les doigts 

Poser la noix sur la table, fente vers le haut (important!). Ensuite, placer l'index et le majeur tendus sur la noix, puis en suivre la courbure des deux doigts. La fente de la noix se trouve maintenant exactement dans la courbure de l’articulation des doigts. Faire le poing avec l'autre main et frapper brièvement et de manière ciblée sur les articulations. Ça a l'air douloureux, mais ça ne l'est pas. 

Avec un objet pointu  

Avec un couteau d'office pointu, un couteau de poche ou une alène, percer le côté inférieur de la noix, là où la fente est sombre et bien visible, et tourner légèrement.  

Avec un marteau 

Pour les bricoleuses et bricoleurs qui savent viser juste, il suffit de serrer une noix entre le pouce et l'index et de la frapper avec un marteau, d’un coup sec et précis. 


Les noisettes 

En modifiant la température 

Vous pouvez casser les coques des noisettes sans trop d'efforts si vous les avez préalablement passées au four à 200 degrés pendant quelques minutes ou au congélateur pendant une heure.  

Avec un outil 

Le temps presse? Dans ce cas, même une tenaille peut être utile. Placez la noisette à l'intérieur, enroulez une serviette autour, pressez lentement jusqu'à ce qu’elle se brise. La serviette récupère les éclats.  

Avec le poing 

Répartissez les noix sur la table, pliez une serviette par-dessus, posez une spatule sur le tout et frappez dessus avec le poing.

Les noix bio

Les noix bio proviennent de plantations cultivées de manière biologique, c’est-à-dire sans engrais ou produit phytosanitaire chimique de synthèse. C’est pour cette raison que le rendement des noyers bio est généralement plus faible que celui des noyers conventionnels. Il existe également des différences au niveau du stockage. Aucun gaz chimique de synthèse ne doit être utilisé contre les nuisibles. Au lieu de cela, une privation d’oxygène détruit les éventuelles larves et œufs.

Plus d'articles