Finances

«Est-ce que cela vaut encore la peine d’épargner?»

De
Barbara Leo
Date
Format
Conseil

Question: J’ai épargné plus de 20 000 francs sur mon compte privé. Est-il judicieux d’y laisser cette somme ou vais-je finir par perdre de l’argent?

Réponse: Depuis le revirement des taux d’intérêt l’an dernier, l’épargne est redevenue plus attrayante. En moyenne, les clients des banques profitent d’un taux d’intérêt supérieur à 0,6% voire dépassant 1% dans certains cas. Cela ne vaut toutefois que pour les avoirs sur des comptes d’épargne. En effet, si votre argent est placé sur un compte privé, vous obtenez nettement moins d’intérêts voire pas du tout, car de nombreuses banques maintiennent des taux nuls. Il est donc conseillé de ne laisser sur le compte privé que le montant nécessaire pour le trafic des paiements quotidien et mensuel, et de transférer le reste sur un compte d’épargne. Il convient cependant de garder à l’esprit que les banques fixent des limites de retrait et des ­délais de résiliation pour les fonds d’épargne. Ainsi, vous ne pouvez ­retirer immédiatement qu’un certain montant (par exemple 30 000 francs) et devez demander une résiliation à temps pour les montants plus élevés, faute de quoi des frais sont prélevés.

En principe, il est judicieux de ­disposer d’une réserve d’argent aussi bien sur le compte d’épargne que sur le compte privé. Cela vous permet d’atteindre des objectifs d’épargne à court terme, mais aussi de régler des dépenses imprévues. En même temps, vous évitez le risque de perte de capital à court terme qui existe dans le cas des placements ­financiers tels que les actions ou les obligations. Mais l’inflation amoindrit vos économies, ce qui vous fait effectivement «épargner à perte» à long terme. N’accumulez donc pas trop d’argent sur le compte d’épargne. En fonction de la situation de vie et des engagements financiers, chaque ménage devrait disposer d’une «réserve de secours» équivalant à trois à six ­salaires mensuels sur ce compte.

Conseil: Si vous souhaitez constituer un patrimoine à long terme, il vaut mieux investir une partie de vos économies dans des actions ou des obligations, par exemple par le biais de fonds. Placés à long terme, ces titres offrent des rendements intéressants.

L'experte

Barbara Leo, conseillère à la Banque Migros.