Pièces de monnaie

Finances

Quand une gestion de patrimoine est-elle judicieuse?

Seuls les riches peuvent faire gérer leur argent par des professionnels ? Faux : cela est également possible avec des actifs gérables. Notre expert vous révèle comment cela fonctionne.

De
Angie Schweizer
Date
Format
Conseil

Question: Je me suis constitué une petite réserve financière que j’aimerais placer sans m’en occuper activement. Quand une gestion de patrimoine est-elle judicieuse?

Réponse: Une gestion de patrimoine peut être envisagée à partir de 5000 francs déjà. De nombreuses banques proposent aujourd’hui des solutions de placement numériques pour des montants de cet ordre, par exemple la Banque Migros avec la «GP Focus». Vous ne bénéficiez d’aucun suivi individuel, mais les fonds en actions dans lesquels l’argent est placé sont gérés par des professionnels.

Dans la plupart des mandats de gestion de patrimoine numériques, vous pouvez définir des priorités dans votre portefeuille: par exemple, si la transition énergétique vous tient à coeur, vous placerez une partie de votre patrimoine dans des entreprises qui font progresser les solutions énergétiques durables. Ces fonds sont surveillés et optimisés en permanence. De plus, il est possible de compléter le portefeuille avec d’autres classes d’actifs, telles que les biens immobiliers ou les métaux précieux.

Le rendement dépendra de la durée du placement et du profil de risque. Exemple: si vous investissez 5000 francs dans la GP Focus de la Banque Migros avec une stratégie conservatrice, le patrimoine épargné s’élèvera probablement à 6000 francs après dix ans, voire à 7900 francs si l’évolution est favorable. Mais des pertes sont aussi possibles. Plus l’horizon de placement est long, plus haute est la probabilité que les bonnes phases du marché compensent les mauvaises. Les frais d’une gestion de patrimoine numérique sont relativement bas: ils oscillent entre 0,5% et 1% de la somme investie.

Les mandats de gestion de patrimoine traditionnels bénéficient d’un meilleur suivi que les mandats de gestion de patrimoine numériques. Le montant minimal d’entrée est toutefois nettement plus élevé: à la Banque Migros, par exemple, il est de 20 000 francs. En revanche, un comité d’investissement composé de représentants de la Direction générale s’occupe de la répartition du patrimoine. Ce comité peut réagir rapidement aux évolutions des marchés financiers et prendre des décisions de placement responsables.

L'experte

Angie Schweizer, conseillère à la Banque Migros et spécialiste en placements