Philippe se sert en aliments bio en vrac

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Bien acheter, éviter le gaspillage alimentaire

Philippe nous montre comment préserver l’environnement et son porte-monnaie. Car acheter, stocker, congeler et cuisiner malin évite le gaspillage alimentaire.

De
Janine Radlingmayr
Date
Format
Conseil, Que faisons-nous?
Philippe tient en main une banane tachée

La carotte tordue ne répond pas aux standards? La banane tachée finit à la poubelle? La Suisse gaspille plus d’un tiers des aliments d’origine agricole. Chaque personne jette 330 kg de nourriture par an. Au total, environ 2,8 millions de tonnes se perdent entre la récolte, la transformation et l’assiette. C’est ce que montre une étude de l’EPF Zurich commissionnée par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) datant de 2019.

Des chiffres effrayants de déchets évitables, que Philippe ne digère pas. Une journée durant, il a testé pour nous comment éviter le gaspillage alimentaire et gérer durablement les aliments. Une bonne planification, un œil averti, et un peu de savoir-faire: voici comment éviter le gaspillage alimentaire, surprendre la famille et préserver son porte-monnaie.

Beaux et différents

Des légumes aux formes inhabituelles

Philippe sait que le bon goût peut prendre différentes formes: «Ce n’est pas parce que l’apparence est différente que le goût est différent.» C’est pourquoi il parcourt les rayons regroupant les produits qui ne répondent pas à la norme. On y trouve des fruits ou légumes de différentes sortes, par exemple abîmés par des phénomènes naturels comme la grêle ou le gel, ou bien que les conditions météorologiques ont rendu plus petits ou plus gros. «Nous y prenons régulièrement du plaisir en famille, et nous nous faisons deviner à quoi ressemblent les légumes», explique-t-il.

Trop gros? Trop petit? Trop épais? Trop fin? Peu importe. Même la part des récoltes qui n’est pas parfaite doit être commercialisée, et non être mise à l’écart prématurément. Afin de réduire autant que possible la perte d’une récolte, Migros collabore avec la start-up suisse Agrosustain sur un produit végétal qui combat la moisissure. Ce produit pourrait permettre de protéger durablement les denrées fraîchement récoltées. Fidèles à la devise: Innover ensemble contre le gaspillage alimentaire.

Bien planifier, acheter malin

Philippe lance une application sur son téléphone

Dans son panier, Philippe a presque tout ce qui était sur sa liste de courses. En définitive, acheter malin permet déjà d’éviter le gaspillage alimentaire. Il faut également bien planifier. Plus les personnes d’un foyer sont nombreuses, plus les achats sont confus. C’est pourquoi il a demandé en amont à sa famille qui avait besoin de quoi.

«Nous nous concertons bien trop peu, n’effectuons pas des achats ciblés, la nourriture reste sur la carreau et finit à la poubelle», confie-t-il. Il y voit un grand potentiel d’économies. C’est pourquoi aujourd’hui, il a examiné attentivement ce qui restait au réfrigérateur et dans le garde-manger avant d’aller faire les courses. Pour le repas prévu, quand les enfants rentrent de l’école, il ne manque plus qu’un citron vert.

Philippe en train de mettre des citrons verts dans un Veggie Bag

Bien stocker

À la maison, Philippe range aujourd’hui les denrées de façon très réfléchie: les produits dont la date de conservation est plus longue sont placés derrière les autres dans le réfrigérateur. Fini les yaourts moisis, les œufs pourris, le beurre écrasé: il faut de l’ordre, un transport raisonné et un stockage correct pour éviter le gaspillage.

Il laisse sorti ce dont il a besoin pour cuisiner. Il sort du réfrigérateur les restes de la veille: le chou-fleur est parfait pour le curry de légumes, que toute la famille aime avec de la coriandre fraîche, un oignon et des carottes. Aujourd’hui aussi. Mais il y a des restes, car il a volontairement cuisiné tous les produits frais. Ce n’est pas un problème, car avant de jeter quelque chose, la congélation est une bonne alternative dans de nombreux cas. Des boîtes hermétiques sont essentielles pour la bonne conservation au congélateur.

Étonnamment avantageux, et durable

App Too Good To Go

Des denrées restantes pour un tiers du prix de départ? Philippe réserve également via l’application Too Good to Go un paquet surprise de fruits et légumes. «C’est toujours de la super qualité», déclare celui qui a déjà sauvé de nombreux aliments par ce biais. En effet, les initiateurs de l’application luttent main dans la main avec Migros contre le gaspillage alimentaire.

Le soir, il peut récupérer son paquet surprise sain dans son magasin Migros. Il s’évite ainsi de penser aux courses du lendemain, et économise de l’argent et des ressources.

En outre, Migros propose à prix réduit des produits à date de conservation courte, ou bien en fait don à des associations caritatives comme Table couvre-toi, Partage ou encore Table Suisse. Nous veillons ainsi depuis de nombreuses années à ce que la nourriture invendue ne finisse pas à la poubelle.